Vérification et synthèse de systèmes temporisés par des méthodes d'observation et d'analyse paramétrique

par Augusto Burgueño Arjona

Thèse de doctorat en Informatique fondamentale et parallélisme

Sous la direction de Frédéric Boniol.

Soutenue en 1998

à Toulouse, ENSAE .


  • Résumé

    La complexité croissante des systèmes informatiques a mis en évidence la nécessité de méthodes formelles automatiques pour assister la concepteur dans la maîtrise de leur comportement. Il s'agit tout d'abord de définir des langages formels fondés sur une sémantique précise pour décrire les propriétés attendues des systèmes (spécification) et leur comportement réel (conception). Il s'agit ensuite de définir des procédures permettant soit de savoir si le compirtememnt réel du système répond aux spécifications (vérification), soit d'obtenir une conception qui satisfasse la spécification (synthèse). L'objectif de cette thèse est de présenter des langages formels et des méthodes de vérification et de synthèse se systèmes temps-réel. Nous utilisons le modèle des automates temporisés de Alur et Dill, en ce qui concerne la conception, et un sous-ensemble du mu-calcul temporisé que nous appelons XSL, en ce qui concerne la spécification. Dans la première partie, nous proposons une méthode de vérification sur modèle (model-checking) par l'intermédiaire du test : étant donnée une formule ϕ dans XSL, il s'agit d'obtenir un automate temporisé Tϕ, appelé automate de test de ϕ, avec un nœud particulier appelé nœud de rejet, tel que, mis en parallèle avec le système examiné (un réseau d'automate temporisés), l'automate de test atteint son nœud de rejet si et seulement si le système examiné n'est pas un modèle de ϕ. Cette approche au model-checking a un intérêt pratique puisque le problème de l'accessibilité est décidable pour les automates temporisés et est traité par des outils tels que UPPAAL, KRONOS ou HYTECH. La deuxième partie décrit une méthode de synthèse : étant donné une conception paramétrée (un réseau d'automates hybrides à pentes paramétrées), il s'agit de déterminer une évaluation des paramètres qui permette au système de satisfaire une propriété donnée (une formule XSL). Cette méthode repose sur un algorithme de résolution de systèmes d'inégalités non linéaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (xl-218 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.205-213

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace. Service documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1998/241 BUR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.