La constitution de l'espace visuel : enquete epistemologique autour d'un systeme de suppleance sensorielle

par Juan Carlos González

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de FRANCISCO VARELA.

Soutenue en 1998

à l'EP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these developpe une analyse de la constitution de l'espace visuel. Il s'agit d'une enquete epistemologique etayee par des donnees et des considerations empiriques provenant principalement du domaine des suppleances sensorielles, mais aussi des neurosciences et de la psychologie de la perception. Le chapitre i porte sur la notion d'espace visuel et sur la signification du concept voir. Des distinctions sont faites entre les notions d'espace, d'espace visuel et de champ visuel. Puis certaines relations internes entre la notion de champ visuel et la signification de voir sont mises en evidence et l'hypothese de la perception simple est examinee. Le chapitre ii se situe sur le terrain empirique de systemes de suppleance sensorielle. On decrit d'abord les applications et les problemes pratiques que presente un de ces systemes, puis ensuite son interet epistemologique. On aborde alors les problemes du sensus communis et de la perception amodale ; la question de molyneux ; la predominance modale ; la plasticite cerebrale et l'apprentissage perceptif ; les illusions d'optique ; le role de l'action dans la vision et le point de vue enactiviste ; l'unite du percept et considerations gestaltistes, et, enfin la spatialisation des percepts et les contraintes sensori-motrices. Le but principal de ce chapitre et de montrer si le tvss peut repondre a ces questions epistemologiques et, si oui, de quelle maniere ; tout en repondant a deux autres questions : peut-on veritablement voir avec le tvss ? et, les yeux sont-ils necessaires pour voir. Enfin, le chapitre iii a pour axe principal l'idee qu'on peut comprendre l'experience visuelle a l'aide d'une semantique perceptive. Deux composantes, respectivement fonctionnelle et symbolique, correspondant a deux niveaux de signification perceptive, sont alors distinguees. A partir d'une telle semantique, on peut envisager une nouvelle comprehension de la saillance perceptive inherente a l'espace visuel.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 222 P.
  • Annexes : 189 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.