L'arameen des manuscrits de la mer morte. Analyse phonetique et phonologique, diachronique et comparee

par URSULA A. SCHATTNER RIESER

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de A. LEMAIRE.

Soutenue en 1998

à l'EPHE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous proposons ici une etude en deux parties, qui sont independantes, bien que complementaires l'une de l'autre. La premiere intitulee : analyse phonetique et grammaticale diachronique et comparee est une presentation des particularites phonologiques de la langue arameenne comparee au phenicien et a l'hebreu quand cela nous paraissait important. Elle est centree sur la periode des mutations consonantiques s'etalant du septieme siecle avant notre ere au premier siecle de notre ere, se distinguant par la definitivement de la branche cananeenne. La seconde : l'arameen des manuscrits de la mer morte, se veut une grammaire descriptive et synchronique des textes de la mer morte, des periodes hellenistique et romaine. Le corpus traite englobe les textes litteraires de qumran et les documents prives trouves dans les grottes des alentours, notamment le wadi murabba'at, le nahal khever et le wadi seyal a caractere officiel issus d'importantes archives ainsi que la correspondance privee datant des environs de la revolte juive en 135. La totalite de traits qui se degage de l'analyse montre un arameen riche en innovations souvent influence par l'hebreu, se distinguant de l'arameen officiel de l'epoque achemenide, mais aussi de l'arameen biblique.


  • Résumé

    The present dissertation includes two parts. The first one consists of a diachronic and comparative analysis of the phonetic system of aramaic. This part concentrates on the consonantical mutations embracing the period from the seventh century bc to the first century ad. The second one is a grammatical treatise about the aramaic of the dead sea scrolls. The corpus for the grammar consists of the literary texts found in the qumran caves and of the documents from the caves in the neighbourhood (wadi murabba'at, nahal hever and wadi seyal. The material analysed shows the different strata of the aramaic language from the hellenestic and roman periods, which is rich in innovations, differing from offical aramaic of the achemenid period as also from biblical aramaic.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 460 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 853 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 79
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.