Edition et traduction d'un manuscrit hebreu : le ketav tamim de moise taku

par Patrick Guez

Thèse de doctorat en Études hébraïques

Sous la direction de Colette Sirat.

Soutenue en 1998

à Paris, EPHE .


  • Résumé

    Moise taku ecrit son ketav tamim aux alentours de 1220-1230. Un seul fragment de cet ouvrage nous est parvenu, il comprend la fin de la deuxieme partie de l'oeuvre de moise taku et le debut de la troisieme. Des citations de l'ouvrage ont ete retrouvees dans la litterature ashkenaze du xiiiʿ siecle. La polemique developpee par moise taku est unique dans la litterature hebraique en europe medievale. Il s'oppose avec vehemence a toute innovation dans le domaine theologique et rejette a la fois la philosophie et les doctrines developpees par les pietistes rhenans. Il accepte sans reserves aucune la tradition talmudique. Ses principales attaques sont dirigees contre saadia gaon a travers son livre des croyances et des convictions et son commentaire du sepher ha-yesirah. Moise taku estime que les idees de saadia sont a l'origine des doctrines exposees par les pietistes rhenans, par abraham ibn ezra et par maimonide ; ces doctrines menacent selon lui la foi orthodoxe. Il s'agit en particulier de la doctrine de l'immanence divine qu'il estime se rapprocher du pantheisme paien. Il deplore le nouveau phenomene des etudes theologiques au sein du judaisme et met en exergue les consequences catastrophiques qu'ont entrainees les precedentes investigations dans ce domaine en donnant naissance au christianisme et au caraisme. Il invite ses coreligionnaires a accepter au sens litteral le corps principal de la tradition talmudique, a croire en ce qui est affirme explicitement, et a rejeter toute speculation au sujet de ce qui ne l'est pas. On ignore si l'oeuvre polemique de moise taku a eu un quelconque impact sur le judaisme ashkenaze. Cependant, il est fort probable que ses arguments refletent l'opinion d'une grande partie du peuple de l'epoque qui ne prit pas part aux controverses.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (328 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 76 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4 (Paris). Centre de recherches Lenain de Tillemont sur le christianisme ancien et l'Antiquité tardive. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CEJ 1994
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4153
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 92(1)
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 92(2)
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 92
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.