Controle pharmacogenetique de la reponse immune par l'utilisation du gene suicide de la thymidine kinase du virus herpes simplex de type 1 (hsv-tk) : application au traitement de la maladie du greffon contre l'hote

par José Cohen

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de DAVID KLATZMANN.

Soutenue en 1998

à l'EPHE .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Au cours d'une greffe de moelle osseuse (gmo) allogenique, les lymphocytes t (lyt) du donneur presents dans le greffon medullaire sont responsables de la maladie du greffon contre l'hote (gvh). L'expression d'un gene de toxicite conditionnelle par les lyt devrait permettre in vivo la destruction selective des lyt alloreactifs et donc de controler la gvh. Dans le but de valider cette hypothese, nous avons produit des souris transgeniques chez lesquelles le gene de la thymidine kinase du virus herpes simplex de type 1 (tk) s'exprime dans les lyt matures. La destruction conditionnelle est controlee par l'administration de ganciclovir qui tue les cellules en division lorsqu'elles expriment tk. Dans un modele de gvh experimentale induite par ces lyt, nous avons montre qu'un traitement par le ganciclovir au moment de la greffe previent l'apparition de cette immunopathologie. Les lyt presents apres le traitement sont tolerants vis-a-vis des antigenes du donneur et du receveur et peuvent repondre a une stimulation allogenique in vitro. Nous avons ainsi demontre qu'il etait possible de controler la reponse immunitaire de lyt genetiquement modifies dans un modele de gvh experimentale. La persistance de lyt fonctionnels devrait permettre le maintien d'une reponse immunitaire capable de lutter contre des agents infectieux et, eventuellement, d'eliminer des cellules leucemiques. Ce premier modele immunopathologique de controle pharmacogenetique de la reponse immunitaire par l'utilisation d'un gene de toxicite conditionnelle pose les bases d'une eventuelle application chez l'homme.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 183 p.
  • Annexes : 245 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole pratique des hautes études. Section Sciences de la vie et de la terre.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.