Tnf alpha et mort neuronale : etude de la liberation du tnf alpha et de ses mecanismes d'action sur cultures organotypiques d'hippocampe

par FREDERIC DE BOCK

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de NOELLE BONS.

Soutenue en 1998

à l'EPHE .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La mort neuronale peut survenir a la suite d'une liberation excessive de glutamate (excitotoxicite) ou lors d'agressions du systeme nerveux central par des agents pathogenes. Nous avons simule ces circonstances sur des cultures organotypiques d'hippocampe. Les effets excitotoxiques du glutamate ont ete reproduits en utilisant des agonistes de ses recepteurs et ceux d'une agression par un agent pathogene en exposant les cultures aux actions combinees d'interferon gamma (ifn) et d'une endotoxine bacterienne (lps). Les agonistes des recepteurs du glutamate entrainent une mort neuronale necrotique importante qui s'accompagne d'une reaction inflammatoire moderee, attestee par l'activation de la kinase de stress p38 et par la secretion du facteur de necrose tumorale alpha (tnf alpha). Cette derniere est correlee a l'intensite de la mort neuronale appreciee par l'intensite de la fluorescence de l'iodure de propidium et par la mesure de l'activite de la lactate deshydrogenase. L'inhibition de la synthese du tnf alpha par le sb203580 ou la neutralisation de son activite biologique par un anticorps specifique ne modifient pas l'intensite de la mort neuronale induite par les acides amines excitateurs. L'exposition des cultures a l'association ifn + lps induit une reaction inflammatoire importante comme le montrent les cinetiques d'activation de p38 et de secretion du tnf alpha. Elle s'accompagne d'une accumulation de nitrites dans le milieu de culture, temoin de la production d'une grande quantite de monoxyde d'azote. La mort neuronale necrotique est intense. L'inhibition de la synthese du tnf alpha ou la neutralisation de son activite biologique protegent efficacement contre celle-ci, montrant le role cle du tnf alpha dans la cytotoxicite observee. La l-nitroarginine et l'association de catalase et de superoxyde dismutase sont egalement protecteurs, ce qui met en evidence les roles du monoxyde d'azote et des radicaux libres de l'oxygene.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 98 p.
  • Annexes : 239 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole pratique des hautes études. Section Sciences de la vie et de la terre.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.