Compartiments nucleaires et effets de position transcriptionnels chez la levure saccharomyces cerevisiae

par LAURENT MAILLET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Patrick Gilson.

Soutenue en 1998

à École normale supérieure (Lyon) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez la levure saccharomyces cerevisiae, les genes localises a proximite des telomeres et des loci sexuels sont reprimes. Ces effets de position resultent de la propagation d'une modification de la chromatine, necessitant l'interaction de sir3 et sir4 avec les histones h3 et h4. Cette modification est etablie a partir des telomeres et des silences flanquant les loci sexuels. J'ai demontre que deux silencers cooperent a distance pour permettre l'etablissement d'un domaine de repression, suggerant qu'une interaction a distance participerait au mecanisme de repression. De plus, un site de liaison pour rap1, lequel n'agit pas comme un silencer en lui-meme, est capable de cooperer a distance avec un silencer pour etablir une repression maximale. Ce resultat est interessant, car rap1 est egalement un transactivateur transcriptionnel a d'autres localisations genomiques. J'ai montre que l'etablissement de la repression a partir de deux silencers necessite la proximite d'un telomere. Cependant la surexpression de sir3 et/ou sir4 permet l'etablissement de repression ectopique a partir des deux silencers, localises tres loin d'un telomere. Ces surexpressions delocalisent sir3 et sir4 dans tout le nucleoplasme, alors qu'elles sont normalement localisees en foyers avec les telomeres. Ces resultats suggerent que les telomeres definissent des compartiments nucleaires fonctionnels pour la repression. Ces compartiments telomeriques sequestrent des facteurs de repression, et ils pourraient reguler l'expression de genes localises a l'exterieur de ces compartiments. Certaines mutations modifiant la structure des telomeres n'affectent pas la repression ectopique. L'inactivation de hdf1, diminuant la taille des telomeres et la repression telomerique, resulte dans une repression ectopique. De plus, j'ai caracterise une mutation chromosomique ens1 qui affecte la repression telomerique et ectopique. Hdf1 et ens1 pourraient participer a l'organisation des compartiments telomeriques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158 P.
  • Annexes : 275 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Sciences (Lyon).
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.