Pragmatisme et modeles systematiques pour la comprehension des processus de gestion des feux de forets : apprendissage et experience lors d'evenements complexes

par MARIE-CHRISTINE THERRIEN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Jean-Luc Wybo.

Soutenue en 1998

à l'ENSM PARIS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de cette recherche porte sur l'etude des dysfonctionnements et des insuffisances des modes de gestion des feux de forets afin de comprendre les processus d'apprentissage et de transmission de l'experience. Afin de conserver la complexite detaillee du systeme de lutte contre les feux de foret et d'avoir acces au processus de pensee des acteurs impliques, la modelisation systematique a ete utilisee. La methodologie par les etudes de cas, dans la tradition du pragmatisme a ete utile pour conserver la complexite du systeme de lutte contre les incendies. La methodologie pragmatique incrementale developpee pour cette recherche a permis de : _ representer les relations entre les sous-systemes pour la gestion d'un feu par des boucles de retroaction, permettant ainsi de representer la realite du terrain telle qu'elle est vecue. Ces relations ont permis la construction d'un graphe systemique central a la comprehension du systeme de lutte ; _ identifier les liens entre les differents processus de gestion ; _ etudier les mecanismes d'acquisition de l'experience et faire des liens avec l'apprentissage individuel et organisationnel ; _ proposer un outil pedagogique informatise qui pourrait aider a ameliorer la perception de l'organisation sur ses processus de gestion des feux. Un modele du systeme de lutte contre les feux de forets est propose. Celui-ci comprend les faits qui se retrouvent dans le contexte et les traces des processus de gestion a differents instants. Chaque instant possede des elements generaux de la gestion qui constituent la surface de l'instant, comme une representation holographique du contexte global. L'instant possede egalement des donnees dynamiques representant ainsi la trace du vecu de la lutte pour chacun des acteurs : l'epaisseur de l'instant. Le modele a ete valide par un prototype informatique avec lequel les acteurs peuvent entrer eux-memes les cas de feux. A partir d'un outil sig (geoconcept), les acteurs obtiennent un cadre de reference dans lequel chacun a la possibilite d'inscrire chaque instant par une description de la situation, des decisions prises et de leurs effets. L'outil a ete teste aupres de plusieurs acteurs qui ont confirme qu'il respectait bien leur processus de pensee et qu'il leur permettait de transcrire et de partager avec leurs collegues le vecu de la gestion des feux. A terme, ceci devrait permettre la creation d'une memoire collective des cas de feux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 167 p.
  • Annexes : 126 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.