Contribution à l’étude des observateurs non linéaires

par Denis Guillaume

Thèse de doctorat en Mathématiques et automatique

Sous la direction de Pierre Rouchon.

Soutenue en 1998

à Paris, ENMP .


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée à l’étude des observateurs pour les systèmes à dynamique non linéaire. A l'inverse des systèmes linéaires, il n'existe ni un critère pour l'existence d'un observateur, ni une méthode universelle pour leur construction. L'objectif de cette thèse est d’étendre la classe des systèmes pour lesquels on peut construire des observateurs par des méthodes d'estimation linéaires. Dans ce mémoire, deux contributions sont proposées. La première contribution est l'introduction des systèmes affines implicites, décrits dans les coordonnées linéarisantes par des équations du type x = a(y)x + b(y), c(y)x = d(y), l’étude de leur structure via la caractérisation de ces systèmes en dimension deux et une condition nécessaire pour la dimension n et finalement l'illustration de leur utilisation sur des exemples de bioréacteurs. Les systèmes affines implicites constituent une extension de la linéarisation par injection de sortie. La deuxième contribution de l'auteur est l'introduction du concept d'y-intégrabilite et une tentative de caractérisation de ces systèmes. Il s'agit des systèmes pour lesquels on sait effectuer la quadrature formelle du système à partir de la connaissance d'une partie de l’état, de manière à obtenir des équations de sortie qui dépendent explicitement des conditions initiales et qui permettent de construire un estimateur en ligne de celles-ci et de remonter à l’état par l’intermédiaire de l'expression de l’état obtenue par la quadrature.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (107 p.)
  • Annexes : 111 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMP 146.892 CCL. TH. 921
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.