Application des techniques d'injection à la décontamination biologique des sols in situ : Étude de l'injection discontinue de péroxyde d'hydrogène

par Emmanuel Clair

Thèse de doctorat en Hydrologie et hydrogéologie quantitatives

Sous la direction de Emmanuel Ledoux.

Soutenue en 1998

à Paris, ENMP .


  • Résumé

    Après une étude quantitative générale des possibilités d'utilisation de différents accepteurs d’électron pour la dégradation biologique d'hydrocarbures légers, nous avons concentré notre étude sur l'utilisation de peroxyde d’hydrogène. Nous avons mis en évidence par une étude analytique et à partir d’hypothèses simples le rendement théorique (part de peroxyde effectivement utilisée) dans le cas d'une injection continue, et les possibilités d'augmentation du rendement en injection discontinue. Nous avons étudié par la suite certains mécanismes de dismutation du peroxyde d’hydrogène et mis en évidence les propriétés d'un mélange organique biodégradable permettant de ralentir la cinétique de dismutation. Nous avons ensuite réalisé des expériences, en colonne, d'injection de peroxyde d’hydrogène dans du sable pollué et avons constaté que les zones subissant de forts apports de peroxyde d’hydrogène sont très vite décontaminées. Les explications émises ont alors été quantifiées par un modèle numérique.

  • Titre traduit

    Application of grouting techniques to in situ soil bioremediation : use of discontinuous hydrogen peroxide grouting


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (239 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr., 36 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMP 147.090 CCL. TH. 924
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : A8 63257
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.