Variabilite individuelle et collective de la croissance et de la densite du bois de quercus petraea (matt. ) liebl. En relation avec les facteurs ecologiques

par LAURENT BERGES

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Alain Franc.

Soutenue en 1998

à l'ENGREF .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif du travail est d'etudier les relations entre les facteurs ecologiques, la croissance et la densite du bois de chene sessile dans le contexte de la futaie reguliere. Il s'agit de determiner si les facteurs ecologiques ont uniquement un effet sur la densite via la proportion de bois final, ou bien s'ils ont aussi un effet sur les densites du bois initial et du bois final. L'etude s'appuie sur 99 releves repartis dans la moitie nord de la france selon un plan d'echantillonnage stratifie suivant le climat, la reserve en eau du sol et le niveau trophique. Les bonnes relations entre les facteurs ecologiques et la croissance en hauteur demontre la faisabilite d'une etude de relation station-production a l'echelle d'une grande region. L'analyse de la croissance radiale montre que la part de variation expliquee par les facteurs stationnels diminue par rapport a la croissance en hauteur, mais que les effets restent identiques. L'analyse des relations entre facteurs stationnels et densite du bois fournit des resultats independants de la methode d'analyse choisie. Certains facteurs stationnels jouent a la fois sur la proportion de bois final et sur les densites du bois initial et du bois final. Un modele lineaire mixte appliquee a la densite moyenne du cerne permet de quantifier les parts de variation expliquee par (1) les facteurs stationnels, (2) l'age cambial et (3) la variance entre arbres. La plupart des facteurs stationnels ont des effets differents sur la densite et sur la croissance en diametre. Les conditions stationnelles favorables a la production de chene de qualite peuvent ainsi etre precisees. Enfin, aucune evolution des composantes intra-cernes de densite du bois n'est detectee depuis la fin du siecle dernier. Combine a une derive positive des composantes intra-cernes de la croissance radiale, ce resultat permet de conclure, sur notre zone d'etude, a une nette augmentation de la production en biomasse des chenes dominants au cours du siecle.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 347 p.
  • Annexes : 365 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech Engref. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.