Role de l'ecrouissage et des contraintes residuelles dans l amorcage de la fissuration en corrosion sous contrainte

par AHMED BOUZINA

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de JEAN LEDION.

Soutenue en 1998

à Paris. ENSAM .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En corrosion sous contraintes (csc) la surface du materiau, qui est au contact du milieu agressif, joue un role preponderant dans l'amorcage du phenomene. C'est pourquoi, il est necessaire de determiner quelle est l'influence exacte d'un traitement de surface sur la susceptibilite a la csc, aussi bien en service, que lors d'essais destines au choix de materiaux. Dans ce travail, c'est l'etat mecanique superficiel d'un materiau qui est caracterise par la technique de diffraction des rayons x. Ceci permet de quantifier, d'une part le niveau des contraintes residuelles en surface, d'autre part l'ecrouissage superficiel du materiau. On a pu ainsi mettre en evidence des niveaux de contraintes extremement eleves souvent superieurs a la limite de rupture conventionnelle en traction des materiaux. Par ailleurs, on a pu montrer que le niveau des contraintes residuelles pouvait etre considerablement modifie par une deformation plastique ulterieure du materiau. Cette modification est importante quand le materiau est homogene mais peut etre bien davantage lorsque le materiau est heterogene par la suite d'un traitement superficiel induisant un fort ecrouissage. Ceci a conduit a mettre en evidence qu'il fallait utiliser des lois de comportement differentes pour le materiau initial et pour le materiau ecroui. Ainsi, cette distinction importante etant faite, on peut passer a une modelisation qui puisse bien prevoir le niveau de contraintes atteint lors de la deformation plastique d'un materiau. L'application en a ete faite sur differents types d'eprouvettes utilisees en corrosion sous contrainte. Ainsi, on a trouve un bon accord entre le calcul previsionnel et les mesures effectuees par diffraction des rayons x sur ces eprouvettes. Alors on a pu montrer que, pour des materiaux a fort ecrouissage, un essai de csc sous faible chargement donnera des resultats contraires a ceux obtenus sous un fort chargement. Un faible chargement favorise le materiau le plus ecroui alors qu'un fort chargement favorise le materiau le moins ecroui. En revanche, un ecrouissage homogene ne joue aucun role sur la duree de vie des pieces soumises a csc dans le cas du couple milieu materiau etudie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138 P.
  • Annexes : 56 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Arts et Métiers ParisTech. Centre d'enseignement et de recherche. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.