Identites culturelles frontalieres : les hispaniques de la region tijuana/san diego

par Olga Odgers

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Michel Wieviorka.

Soutenue en 1998

à Paris, EHESS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these examine le processus de construction des identites culturelles, tel qu'il est vecu par les mexicains habitant a proximite de la frontiere qui separe le mexique et les etatsunis. Nous commencons par presenter les outils conceptuels necessaires a notre demarche, en etudiant simultanement le processus de production de la difference dans le contexte specifique de la region frontaliere. Nous insistons sur le fait que la difference n'est pas uniquement reproduite mais aussi produite au cours de l'histoire, suivant les variations des criteres mis en avant. Ensuite, nous analysons la reelaboration des identifications des immigres, en degageant les principaux axes autour desquels ces identifications sont restructurees, a savoir, a) la reference a l'espace local et aux reseaux migratoires , b) l'appel a la religion et a la communaute de l'eglise ; c) la construction de l'ethnicite. Finalement, nous considerons la participation des hispaniques dans la sphere du politique, ainsi que l'articulation des identifications et de l'action collective. Nous concluons cette troisieme partie en abordant le debat autour de la gestion de la difference a partir de l'experience frontaliere.

  • Titre traduit

    Cultural identity on the border. Hispanics between tijuana and san diego


  • Résumé

    This dissertation examines the construction of cultural identities among mexicans living either side of us / mexico border. It is divided into three sections. The dissertation begins with an elaboration of methodology necessary for understanding the process through which the cultural differences characteristics on the border region are produced, as well as understanding the differences themselves. It emphasises the fact that cultural differences are not only reproduced but also produced through the course of history. Next, the author examines the ways in which the immigrants' identities are reelaborated, focusing on the principle axes around which they are structured. The goal is to understand the role of three such axes : (a) local resources and migrant networks, (b) religion and religious community, and (c) the construction of ethnicity. Finally, the author examines hispanic participation in the political sphere, the articulation of identity, and others forms of collective action. This final section concludes by considering, from the perspective of the border region, the debate over multiculturalism and the management of cultural difference.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 443 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 310 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EHESS H 1998 109
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.