Structure et fonction dramatique des classes d'age dans la societe tragique d'euripide

par Eleni Patrikiou

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Pierre Vidal-Naquet.

Soutenue en 1998

à Paris, EHESS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Categorie sociale que la democratie athenienne a herite des societes archaiques, l'age, voire le systeme des classes d'age, constitue une notion sociale, culturelle, cultuelle et mythique qui, dans les tragedies d'euripide, se traduit en un signe polyvalent, connotant aussi bien le statut social et familial que la condition psychologique du personnage tragique. La societe qu'euripide represente dans ses oeuvres est peuplee d'ephebes (oreste, hippolyte, polynice, eteocle ou penthee), qui doivent construire une identite a travers leur comportement de guerrier ou de chasseur et l'affirmer par rapport a leur pere, d'hommes adultes (jason ou agamemon) qui, faute de pouvoir assumer les valeurs de l'andreia, echouent dans leurs fonctions, et des vieillards (oedipe ou cadmos) qui, en depit de leur decrepitude, 'renaissent' et retrouvent miraculeusement, la vigueur de la jeunesse. De cote des personnages feminins, l'age depend entierement du statut de la femme dans la famille, par rapport a son pere d'un cote, et son propre potentiel de participer a la reproduction de la lignee d'un autre oikos de l'autre. Ainsi, c'est de la virginite qu'on doit parler, et non pas de jeunesse : vierges qui s'offrent au couteau sacrificiel (iphigenie ou polyxene) pour servir les interets paternels, vierges qui assument les fonctions sacerdotales, (iphigenie ou theonoe) ou vierges qui s'abstiennent du mariage, devouer pour toujours a leur pere (electre et antigone). L'age adulte, absente chez les femmes qui, en grece, sont des eternelles mineurs, correspond, chez euripide, a la periode du mariage, quand la femme tragique, insoumise au joug de cette nouvelle condition, se revolte et detruit la maison de son mari (medee ou clytemnestre). Quand a la vieillesse feminine, elle est la seule phase pendant laquelle la femme tragique peut enfin, liberee de sa propre sexualite, se consacrer (hecube ou jocaste), a ses enfants et devenir une mere authentique.

  • Titre traduit

    Structure and dramatic fonction of age classes in the tragic society of euripides


  • Résumé

    Social category which the athenian democracy inherited from archaic societies, age and age classes' system, constitutes a social, cultural, cultual and mythical notion. In euripides' tragedies, this notion can be understood as a rich sign, connoting the social and familial status as well as the psychological condition of the tragic dramatis personnel. The society euripide presents in his plays consists of ephebes (orestes, hippolytos, polynices, eteocles or pentheus), who have to construct an identity of their own, via their behavior as warriors or hunters, and to confirm it in relation to their fathers ; adult men (jason or agamemon) who, in their incapacity in assuming the values of andreia, fail in their fonctions ; and old men (oedipus or cadmus) who, in spite of their decrepitude, reborn miraculously and regain their youth's vigor. On the other side, the age of the female dramatis personnae, depends entirely on their status within their father's oikos, on the one hand, and on their own to participate in the reproduction of anpther's man household, on the other. Thus, virginity and not youth should be discussed : virgins off ring themselves to the sacrificial knife, (iphigenie ou polyxene) in order to serve their father's interests, virgins assuming priesthood (iphigenie ou theonoe) or virgins rejecting marriage completely in order to serve their fathers (electre and antigone). Adulthood, which does not exist for women who, in ancient greece, were considered as eternal minors, corresponds, in euripides, with the period of marriage, when so often tragic women revolt against this new condition of submission and destroy their husbands' households (medee ou clytemnestre). Old age is, for women, the only period feminine, during which tragic woman, finally libareted from its own sexuality, can devote herself to her children and become a real mother, se consacrer (hecube ou jocaste).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., 1033 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 999 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Gernet & Glotz (Paris). (Contact: Marie LERAT) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE. PATRIKIOU Structure
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EHESS H 1998 81 1-3
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 694

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 3187
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6152
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.