Sur les rives de matuska-volga : enquete sur les usages et les representations de la parente dans la province de yaroslavl, russie

par Élisabeth Anstett

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Françoise Zonabend.

Soutenue en 1998

à l'EHESS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these d'anthropologie sociale porte sur les representations et les usages contemporains de la parente dans une province de russie. Base sur un enquete ethnographique menee dans la province de yaroslavl, ce travail s'interesse a la facon dont sont envisagees et manipulees les relations de consanguinite et d'alliance. La premiere partie, consacree aux representations de la parente met en evidence l'ensemble des manipulations symboliques qui president a la construction de la memoire familiale, et souligne la part importante attribuee au principe filiation patrilineaire de meme que l'opposition dans laquelle sont tenus les liens valorises de consanguinite et ceux, deprecies, de l'affinite. La seconde partie consacree aux reseaux familiaux met en evidence la capacite que semble avoir conserve les groupes de parente dans la russie contemporaine de proceder a une gestion collective de leurs ressources, tant dans le domaine de l'organisation de leur subsistance que dans celui de la gestion de leur mode residence. La troisieme partie consacree aux identite familiale s'appuie sur les oppositions marquees entre les sexes et les generations pour faire le bilan des tensions et des solidarites dont les reseaux familiaux sont le theatre. La derniere partie porte sur les mecanismes de perpetuation des groupes familiaux et analyse les strategies matrimoniales (marquees par des pratiques endogames) et patrimoniales (marquees par l'usage de l'ultimogeniture) reperables en russie au cours du xxeme siecle. L'ensemble de ce travail contribue a reaffirmer la place centrale qu'occupent les liens de parente dans l'ensemble de la societe russe, notamment a partir d'un usage extensif et classificatoire de la terminologie de la consanguinite.


  • Résumé

    This anthropological survey, based on a field work realised in the yaroslavl province, tries to analyse the way contemporary russian families consider and make use of the links of consangunity and affinity. Organised in four parts (the representation of kinship, the family networks, the familial identities, the symbolic and material perpetuation of kinship groups) this survey underlines that kinship has kept a key role in russian society through the xx th centuary.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 593 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 429 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EHESS H 1998 59 1-2
  • Bibliothèque : Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCR 2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.