Theorie des options et decisions d'investissement et de financement

par ERWAN MORELLEC

Thèse de doctorat en Gestion

Sous la direction de Bernard Dumas.

Soutenue en 1998

à Jouy-en Josas, HEC .


  • Résumé

    Depuis les articles fondateurs de black et scholes (1973) et merton (1974), l'application de la theorie des options a la finance d'entreprise a connu un essor considerable. Cependant, en depit de contributions a la comprehension des decisions d'investissement et de financement, les modeles developpes jusqu'a present ne peuvent pas expliquer de nombreuses donnees observees dans la pratique. Cette these montre que le prise en compte de certains elements caracterisant l'environnement economique ou legislatif des entreprises permet de reproduire (plus) fidelement ces donnees. Il est montre que: - la possibilite pour une entreprise en detresse financiere d'etre reorganisee permet d'expliquer les faibles niveaux d'endettement et le defaut precoce des entreprises; - le degre de liquidite des actifs d'une firme peut expliquer l'effet taille observe dans les structures du capital ainsi que les fortes primes de risque payees par les entreprises pour leur risque de defaut; - le degre d'enracinement des dirigeants et leur tendance a sur-investir ont un impact sur la politique financiere retenue; - les delais de mise en place affectent la politique optimale d'investissement et l'evaluation des projets.

  • Titre traduit

    Corporate financing and investment decisions : a contingent claims approach


  • Résumé

    Since the pathbreaking papers by black and scoles (1973) and merton (1974), contingent claims analysis has been widely applied to corporate finance. However, although this literature has made a great step toward a better understanding of investment and financing decisions, it has been unable so far to capture many stylized facts of corporate finance. This thesis shows that incorporating some features of the legal and economic environment of firms allows one to explain (at least partly) the data observed in practice. It is shown that - the possibility for a firm in financial distress to engage a reorganization procedure can account for early default and the low debt levels in capital structures; - asset liquidity can explain the size effect observed in capital structures and the high credit spreads; - managerial entrenchment and empire-building have an impact on the financing policy selected by the firm; - implementation delays affect both optimal investment policies and the valuation of projects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 186 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 222 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole des hautes études commerciales. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :