Le temps en controle de gestion evolution des conceptions temporelles dans une discipline

par Jérôme Méric

Thèse de doctorat en Gestion

Sous la direction de Yvon Pesqueux.

Soutenue en 1998

à HEC .


  • Résumé

    Adoptant une approche constructiviste du role du discours, nous considerons que ce dernier est susceptible de creer une realite chez ceux qui le recoivent. C'est le cas particulier de la composante temporelle. Ce travail porte d'abord sur les conceptions du temps portees par la litterature francaise de controle de gestion des vingt dernieres annees. Par + conception du temps ;, il faut entendre les idees que placent les auteurs de la discipline derriere le terme de + temps ;. Une premiere etape de cette recherche a consiste a identifier ces dernieres, qui se revelent en fait reifiantes et reductrices, donc particulierement rassurantes, au regard de l'idee que nous pouvons nous faire d'un temps destructeur. Une deuxieme phase est concentree sur les conceptions implicites du temps portees par des manuels representatifs de cette meme litterature, c'est a dire celles qui, sans etre exprimees directement dans les textes, fondent la plupart des outils et methodes proposes en controle de gestion. Lors de notre etape d'exploration, nous avons mis en evidence le role essentiel que jouent quatre attitudes recommandees par la discipline dans l'expression de ces approches. Il s'agit de ce que nous avons appele la retrospection, la prospective, la reaction et la proaction. Nous avons cherche a articuler ces concepts dans un modele croisant deux debats relatifs a la question du temps, a savoir l'orientation vers le passe ou le futur, et le rapport a l'incertitude. L'essentiel de notre tache a consiste a suivre dans la duree l'importance relative de ces quatre attitudes dans la litterature de controle de gestion. Pour ce faire, nous avons adopte une demarche lexicometrique associee a une analyse qualitative conventionnelle de dix manuels en langue francaise parus dans le domaine depuis la fin des annees 1970 a la fin des annees 1990. Cette etude a mis en evidence l'emergence - dans le vocabulaire comme dans les idees - d'un discours promouvant la reaction et la proaction, c'est a dire des attitudes plus actives et moins orientees vers la connaissance. Considere au second degre, ce resultat souligne le passage d'une negation de l'incertitude a une acceptation active de cette derniere. Dans nos conclusions, nous montrons en quoi produire du temps, c'est donc, indirectement et souvent inconsciemment, produire du controle.


  • Résumé

    Referring to constructivist approaches of language, we consider that it may be a vector of reality creation. It is particularly the case for the time dimension. This investigation deals with the conceptions of time that have been expressed for twenty years in the french management control literature. A + conception of time ; has to be understood as an idea associated with the word + time ; by management control specialists. In a first step, we have tried to identify and formulate those ideas, which happen to reduce time to concepts of manageable things. As a result they are particularly able to create a sense of security in comparison with the idea of a destructive time. A second step of our research is focused on implicit conceptions of time met in french management control handbooks. Those conceptions, if not expressed directly in literature, constitute the basis of management control methods. During the exploration phase, we have underlined the essential role of four attitudes recommended by the discipline, which are linked to precise conceptions of time : retrospection, prospective, reaction and proaction. We have tried to articulate those concepts in a single model, using two approaches of time, namely the orientation (to the past or to the future), and the relation to uncertainty. The main part of our investigation consisted in following each of those attitudes and its evolution in management control literature. To achieve this, we have used lexicometry associated with conventional qualitative analysis methods, applied to ten french management control handbooks (issued between 1978 and 1990). This inquiry highlighted the raising up (in the vocabulary as well as in the ideas) of reaction and proaction, which hare the most active attitudes. This result can be interpreted as the change from uncertainty negation to active acceptation. In our conclusions, we try to show how producing time is also producing control, indirectly and often unconsciously.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 420 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 190 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole des hautes études commerciales. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.