Investissements administrés, technologie et innovation : le cas de la production d'armements en relation avec les industries concurrentielles

par Renaud Bellais

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Dimitri Uzunidis.

Soutenue en 1998

à Littoral .

Les rapporteurs étaient Pierre Duharcourt, Jacques Fontanel.


  • Résumé

    Recourant à un mode d'organisation alternatif au marché, la production d'armements rend possible l'obtention par les firmes d'une rente en raison d'une asymétrie informationnelle forte (monopoles bilatéraux). Toutefois, cet aspect n'est pas essentiel pour comprendre la spécificité de cette production. Ce qui la différencie est l'importance que les militaires accordent aux performances technologiques des armements. Ce "biais technophile" résulte de la nécessité d'obtenir ou de conserver une supériorité technologique ; il donne naissance à un programme de recherche permettant de transformer en système les différents armements et de développer des champs de recherche novateurs. Opérant dans ce cadre, la production d'armements forme plus qu'un méso-système. La conjugaison de variables industrielles, politiques financières, budgétaires, mais aussi stratégiques et technologiques donne naissance à un "hypersystème" dont le fonctionnement est régi par un principe organisateur : la "syzygie", i. E. Un ensemble de relations issues d'un fonds technologique commun a plusieurs mésosystèmes. Cette configuration originale explique le rôle particulier de l'armement dans la dynamique du système productif. La syzygie donne naissance à un potentiel scientifique et technique dépassant les objectifs militaires et pouvant trouver des applications civiles. La valorisation marchande de ces nouvelles technologies nécessite cependant une démarche volontaire de la part des firmes. La croissance ou la dépression économique expliquent que la connexion entre la production d'armements et l'économie varie en fonction de l'évolution des activités économiques et des opportunités d'investissement. Non seulement les firmes d'armements jouent un rôle important dans ce processus de transfert, mais les entreprises civiles peuvent également participer à la valorisation de ce potentiel - notamment grâce à la création d'interfaces par les centres publics de recherche-développement militaire.


  • Résumé

    Using a mode of organization alternative to the market, armaments production allows the firms to obtain a rent through an information asymmetry (bilateral monopolies). However this aspect is not essential to understand the specificity of that production. What makes the difference is the importance that the armed forces give to technological performances of armaments. This "technophile bias" arises from the necessity to get or maintain a technological superiority; it engenders a research program permitting to organize armaments as a system and develop innovating research fields. Operating within this mechanism, the armaments production represents more than a mesosystem. The conjugation of industrial, political, financial, budgetary, and also strategic and technological variables gives birth to a "hypersystem" which functioning is ruled by an organizing principle called "syzygy", i. E. A set of relations stemming from a technological fund common to several mesosystems. This original configuration explains the peculiar place of armament in the dynamics of the productive system. The syzygy engenders a scientific and technique potential which overshoots its military objectives and could result in commercial applications. Nevertheless the commercial valorisation of these new technologies calls a voluntary behaviour from the firms. The economic growth or depression explain that the connection between armaments production and commercial activities varies in accordance with the evolution of economic activities and investment opportunities. The armaments firms play an important role in that transfer process, as well as the commercial ones-especially thanks to the creation of interfaces by public centres of military research & development.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (595 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibligr. f. 543-595

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 338.064 BEL I1
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 338.064 BEL I2
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 338.064 BEL I1
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 338.064 BEL I2
  • Bibliothèque : Maison de la Recherche en Sciences de l'Homme (Dunkerque).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : IND/BELL/1(1)
  • Bibliothèque : Maison de la Recherche en Sciences de l'Homme (Dunkerque).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : IND/BELL/1(2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.