Dynamique sedimentaire d'un systeme fluviatile diamantifere d'age cretace : la formation de mouka-ouadda (est de la republique centrafricaine)

par Aline Malibangar

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de JACQUES LANG.

Soutenue en 1998

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La formation de mouka-ouadda forme un vaste plateau subhorizontal d'environ 40 000 km#2, dans l'est et le nord-est de la centrafrique. Elle est caracterisee par des depots essentiellement siliciclastiques (greso-conglomeratiques) dont l'epaisseur maximale n'atteint pas 500 m et dont la limite actuelle correspond a une limite d'erosion. Les figures et structures sedimentaires sont caracteristiques d'une formation fluviatile. Cette derniere probablement d'age cretace repose en discordance angulaire soit sur les formations du socle precambrien, soit sur la formation fluvio-glaciaire paleozoique de la kombele dont les depots glaciaires de remaniement (proglaciaires fluviatiles) sont difficilement differenciables a l'affleurement en l'absence de figures et structures caracteristiques. La premiere partie est consacree a une etude prealable des formations anterieures a celle de mouka-ouadda (fluvio-glaciaire paleozoique et socle precambrien) afin d'etablir d'eventuelles filiations petrographiques et mineralogiques avec cette derniere. La deuxieme partie est consacree a la dynamique sedimentaire de la formation de mouka-ouadda, dans le contexte d'un systeme essentiellement fluviatile en tresses. Les analyses petrographiques et mineralogiques, notamment l'exoscopie des grains de quartz et l'etude des mineraux lourds plaident en faveur d'une source de materiel detritique en grande partie meridionale ; cette hypothese est appuyee par la direction principale des paleocourants vers le nne a ne. Ce materiel detritique est principalement issu du demantelement et de l'erosion du complexe schisto-quartzitique precambrien ainsi que de la formation glaciaire paleozoique de la kombele ; le complexe granito-gneissique precambrien n'a pas constitue une source importante de materiel detritique, probablement du fait qu'il etait peneplane lors du depot. Dans la troisieme partie, l'etude des contextes climatique et geodynamique de la formation de mouka-ouadda, a l'echelle de l'afrique centrale, plaide en faveur d'un age cretace pour cette derniere. Dans la synthese de la quatrieme partie, est evoquee l'importance de la formation de mouka-ouadda en tant que roche magasin du diamant qui est exploite dans les alluvions quaternaires issus du demantelement de cette derniere ; les gisements primaires kimberlitiques, inconnus a ce jour en r. C. A. . , sont probablement d'age kibarien (precambrien) et pourraient etre situes dans la province diamantifere du nord de la republique democratique du congo (ex-zaire).


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Éd. BRGM à Orléans

Dynamique sédimentaire d'un système fluviatile diamantifère d'âge crétacé : la formation de Mouka-Ouadda (Est de la République Centrafricaine)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 529 P.
  • Annexes : 200 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Éd. BRGM à Orléans

Informations

  • Sous le titre : Dynamique sédimentaire d'un système fluviatile diamantifère d'âge crétacé : la formation de Mouka-Ouadda (Est de la République Centrafricaine)
  • Dans la collection : Documents du BRGM , 295
  • Détails : 1 vol. (300 p.)
  • ISBN : 2-7159-0901-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 239-252
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.