Electrodynamique en espace confine. Fluorescence en optique de champ proche

par Adel Rahmani

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de FREDERIQUE DE FORNEL.

Soutenue en 1998

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Bien que consideree a l'origine comme etant une propriete intrinseque d'une substance fluorescente, la duree de vie de l'emission lumineuse (emission spontanee) est en realite le reflet des interactions qui existent entre la source fluorescente et son environnement. Cette dependance de l'emission spontanee envers l'environnement ne fut pleinement reconnue qu'au debut des annees 70 avec les travaux fondateurs de drexhage. Peu de temps apres, chance, prock et silbey etablirent une theorie classique de l'emission spontanee au voisinage d'interfaces. Dans ce travail, notre but est de decrire l'evolution de la dynamique d'une source fluorescente au voisinage d'une structure mesoscopique de nature et de forme arbitraires. A cette fin, nous commencons par considerer le cas d'un dipole classique place dans un environnement simple (surface ou cavite plane), ce qui nous permet de mettre en lumiere les aspects essentiels de l'interaction de la source fluorescente (dipole) avec son environnement. Nous abordons ensuite la question de la nature quantique de l'emission spontanee ; notre objectif etant, pour l'essentiel, de donner une justification de la validite d'une approche classique de l'emission fluorescente en espace confine. Cela nous permet egalement de mettre en avant le concept de susceptibilite lineaire du champ electrique qui revet une importance capitale dans l'etude de la dynamique d'une source fluorescente. Nous considerons ensuite le cas de configurations realistes ; la correction a la susceptibilite lineaire du champ induite par l'environnement est calculee, de maniere auto-coherente, par la methode des dipoles couples (cdm) de purcell et pennypacker. Nous utilisons ensuite cette methode pour etudier la modification de l'emission spontanee pour des configurations realistes et nous montrons notamment qu'une particule fluorescente peut jouer le role de sonde en optique de champ proche.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 P.
  • Annexes : 177 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.