Recherche de genes de la plante impliques dans le processus d'endomycorhization developpe entre le pois (pisum sativum l. ) et le champignon endomycorhizogene a arbuscules glomus mosseae

par Fabrice Martin

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de SILVIO GIAHINAZZI.

Soutenue en 1998

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'analyse des etapes precoces de l'etablissement de la symbiose endomycorhizienne (ma) developpee par le pois (pisum sativum l. ) et le champignon (g. Mosseae) par tri differentiel d'arn a abouti a l'isolement de 10 fragments d'adnc correspondant a des genes de plante induits (8) ou reprimes (2). Quatre d'entre eux (alu-20, alu-22, alu-30 et alu-41) correspondent a des genes de la plante communs aux symbioses ma et fixatrice d'azote. Les clones d'adnc entier (psam 1, psam 2 et psam 3) correspondant respectivement aux fragments d'adnc (ga12b, aa02 et gg02) ont ete etudies. Psam 1 est un gene de plante simple copie dont l'expression est augmentee au cours de l'etablissement de la symbiose ma. Il code pour psam 1 une proteine soluble d'environ 14. 5 kda accumulee dans le cytoplasme des cellules corticales colonisees par le champignon endomycorhizogene. Psam 2 est un gene de plante appartenant a une famille multigenique dont l'expression est diminuee durant la formation de la symbiose ma, augmentee suite a l'infection par un pathogene et non affectee par le developpement de la symbiose fixatrice d'azote. Psam 2 code pour une proteine de 296 acides presentant 25% a 31% de similarite avec des proteines scam (secretory carrier membrane protein). Psam 3 est un gene de plante possedant un element alu a son extremite 5' non transcrite et, dont l'expression est augmentee au cours de la formation de la ma. Il code pour une proteine de 119 acides amines ne presentant pas de similarite avec des sequences connues. Des sequences de type alu dispersees dans le genome des plantes ont ete mise en evidence. L'etude de l'organisation du gene codant pour psam 3 a revele qu'un intron, forme par un complexe d'element repetes bam hi et alu, pourrait etre localise dans ce gene. Ces resultats ont ete discutes dans le cadre du concept de symbiose enonce par de bary et ont aboutis a une hypothese proposant l'existence dans la plante hote d'un systeme analogue aux boites homeotiques qui controlerait l'etablissement et le fonctionnement des interactions plante-microbes.

  • Titre traduit

    Search for plant genes involved in early stages of arbuscular mycorrhiza development developed between pea (pisum sativum l. ) and the arbuscular mycorrhiza fungi glomus mosseae


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 243 P.
  • Annexes : 360 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.