Les fortes precipitations dans le centre est de la france etude de climatologie synoptique

par FREDERIC MIZRAHI

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jocelyne Pérard.

Soutenue en 1998

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Apres avoir effectue une etude statistique quantitative des fortes precipitations journalieres -f. P. J. - sur un reseau de 366 stations du centre-est francais, on cherche a relier l'ocurrence et la repartition spatiale de ces f. P. J. Avec les configurations meteorologiques de la classication automatique de p. Benichou. Pour ce faire, on determine parmi les 15 champs meteorologiques le champ le plus approprie a l'etude des f. P. J. , et on cartographie la frequence de ces f. P. J. En fonction des 10 confi, gurations meteorologiques de ce champ. Dans un deuxieme temps, on effectue une analyse couplee, c'est-a-dire basee sur deux champs atmospheriques, choisis suivant une methode developpee a meteo-france au debut des annees 1990. On utilise enfin la technique de l'analyse en composantes principales pour apprehender la repartition spatiale des f. P. J. En fonction des 15 champs atmospheriques de la classification, mettant ainsi en evidence par l'intermediaire des axes propres les influences clima, tiques responsables des fortes precipitations sur le domaine. Les resultats sont ensuite soumis a une classification hierarchique ascendante, permettant d'obtenir une regio, nalisation. La derniere partie de la these est consacree a l'etude de quelques-uns des episodes de fortes precipitations les plus marquants, en liaison avec les influences climatiques definies dans la deuxieme partie.

  • Titre traduit

    Heavy precipitation in east central france a synoptic climatology study


  • Résumé

    After having done a statistical study of heavy daily precipitations -h. D. P. - on a network of 366 stations of east-central france, we are seeking to relate the occurence and the spatial distribution of these h. D. P. With the meteorological patterns of patrick benichou's automatical classification. To do so, we first determine the best meteorological field for studying h. D. P. , and we spatialize the frequency of h. D. P. For the 10 meteorological patterns of this field. Second, we perform a coupled analysis based on 2 meteorological fields. Finally, we use principal component analysis to assess the spatial distribution of h. D. P. With respect to the 150 meteorological patterns of the 15 meteorological fields of the classification. This method shows the main climatic influences which account for heavy precipitations in eastcentral france. Results are submitted to a hierarchical cluster analysis. In the last part, we study some of the most significant heavy precipitations events, and we relate them with the climatic influences defined in the second part.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Atelier national de Reproduction des Thèses à Lille

Les fortes précipitations dans le Centre-Est de la France : étude de climatologie synoptique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 273 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 171 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T133
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Atelier national de Reproduction des Thèses à Lille

Informations

  • Sous le titre : Les fortes précipitations dans le Centre-Est de la France : étude de climatologie synoptique
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (274 p.)
  • ISBN : 2-284-03068-8
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.