Calcul des corrections radiatives a la diffusion compton virtuelle. Mesure absolue de l'energie du faisceau d'electrons de jefferson lab. (hall a) par une methode magnetique : projet arc

par Dominique Marchand

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de PIERRE BERTIN.

Soutenue en 1998

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these, articulee en deux parties, presente le calcul des corrections radiatives a la diffusion compton virtuelle (vcs) et decrit la methode magnetique (projet arc) adoptee dans le hall a a jefferson lab. Pour mesurer l'energie du faisceau d'electrons avec une precision de 10##4. Les experiences de diffusion compton virtuelle nous permettent d'acceder a de nouvelles observables du proton : les polarisabilites generalisees. L'extraction de ces polarisabilites s'effectuant par comparaison des sections efficaces experimentale et theorique, il est indispensable de controler avec une grande precision les erreurs systematiques et les effets radiatifs lies a l'experience. Un calcul complet des corrections radiatives internes a donc ete mene dans le cadre de l'electrodynamique quantique. Ce calcul inedit tient compte de tous les graphes contribuant a l'ordre #4 au niveau de la section efficace a l'exception de ceux mettant en jeu l'echange de deux photons entre les bras leptonique et hadronique ainsi que ceux relatifs au rayonnement du proton. La methode de regularisation dimensionnelle a ete employee pour le traitement des divergences ultraviolettes et infrarouges. Apres utilisation d'une procedure d'addition-soustraction, la compensation infrarouge est verifiee. Nous avons privilegie le calcul analytique pour les integrales les plus internes et avons eu ensuite recours a un traitement numerique specifique. Les resultats presentes correspondent aux differentes cinematiques de l'experience vcs qui s'est deroulee a tjnaf. La methode de mesure absolue d'energie que nous avons developpee s'appuie sur la deviation magnetique, constituee de huit dipoles identiques, conduisant le faisceau au hall a. L'energie est determinee a partir de la mesure de l'angle de deviation du faisceau et de la mesure de l'integrale de champ magnetique le long de la deviation. La mesure de l'angle de deviation se decompose en une mesure ponctuelle d'un angle de reference (par autocollimation) et en une mesure en ligne des deviations du faisceau par rapport a cet angle de reference (utilisation de quatre profileurs a fil). L'integrale de champ absolue le long de la deviation resulte, elle, de la mesure ponctuelle de l'integrale de champ relative des huit dipoles par rapport a un aimant de reference et de la mesure en ligne de l'integrale de champ de cet aimant.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 322 P.
  • Annexes : 118 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.