Construction conceptuelle d'expressions complexes : traitement de la combinaison "nom-adjectif"

par Pablo Gamallo Otero

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Michel Chambreuil.

Soutenue en 1998

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Cette thèse aborde le problème de la construction du sens des expressions complexes de la langue naturelle et traite, en particulier, la combinaison nom-adjectif. L'objectif principal de ce travail est de spécifier un cadre théorique approprié pour le traitement de phénomènes linguistiques comme la polymorphie grammaticale, la polysémie lexicale ou encore les glissements de sens. Le cadre théorique proposé a été élaboré essentiellement à partir de notions issues de la grammaire cognitive de Langacker, mais en prenant aussi en compte des hypothèses de la sémantique formelle (logique des prédicats, sémantique des situations. . . ) et du lexique génératif (Pustejovsky, Franks. . . ). Ce travail part de l'hypothèse selon laquelle les expressions linguistiques sont associées directement à des mécanismes de conceptualisation dont le locuteur-auditeur se sert pour structurer et organiser l'espace conceptuel (ou l'univers d'interprétation). Ces mécanismes de conceptualisation sont spécifiés et caractérisés à différents niveaux d'abstraction. Par exemple, les formes syntaxiques sont conçues comme des instructions qui configurent et caractérisent des catégories sémantiques très schématiques en ce qui concerne le contenu informationnel. Une telle caractérisation est mise en oeuvre par une analyse détaillée de la notion de prédicat et plus particulièrement de l'opération d'assignement d'une entité à un rôle d'un prédicat. Les formes lexicales, quant à elles, sont aussi des instructions configuratives qui caractérisent, non pas des catégories schématiques, mais des principes d'organisation de l'information à différents niveaux de spécification. C'est à partir de la notion de conceptualisation que cette thèse propose une modélisation du processus de composition sémantique. Un tel processus se présente comme un ensemble d'opérations de conceptualisation s'appliquant sur différentes facettes des entités combinées, et ceci pour les intégrer dans une seule entité complexe. Enfin, la dernière partie de la thèse traite quelques exemples de combinaison nom-adjectif en s'appuyant sur le modèle théorique de composition sémantique défini précédemment

  • Titre traduit

    Conceptual construction of complex expressions : the adjective-noun semantic composition


  • Résumé

    This dissertation deals with meaning construction of linguistic complex expressions, particularly with + adjective-noun ; conceptual composition. Its main goal is to build up a theoretic frame suitable for the analysis of semantic problems concerning grammatical polymorphy, lexical polysemy or even metonymy. Such a theoretic frame is mainly conceived on the basis of notions stemmed from langacker's cognitive grammar, but ideas and formulations from both formal semantics (predicate logic, situation semantics,. . . ) and generative lexicon (pustejovsky, franks. . . ) are also taken into account the work as a whole relies on the hypothesis that linguistic expressions are directly linked to the conceptualization devices used by a speaker-listener in order to construe and organize the conceptual space (i. E. The universe of interpretation). Such conceptualizations devices are specified and characterized at different levels of abstaction for example, syntactic forms are conceived as instructions which configure and characterize semantic categories on the basis of a very schematic informational content to carry out such a category characterization, this work examines in detail the internal organisation of predicate structures, particularly the assignment operation of an entity to a predicate role. Lexical forms are also conceived as instructions which configure and characterise entities in the conceptual space. Yet, they do not characterise schematic categories, but an undetermined amount of assumptions concerning the organization of informational content at different levels of specification. This work relies on the conceptualization devices to build up a formal pattern of the semantic composition process. Such a compositional process is conceived as a set of conceptualization operations working on several aspects of the combined entities in order to integrate them into a composite entity. Taking into account the theoretical pattern of semantic composition defined previously, the last part of the dissertation describes the conceptual construction of some adjective-noun expressions

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (422 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 403-415

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1998CLF20004
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.