Enregistrement lacustre de la dernière déglaciation dans les Alpes nord-occidentales : Le remplissage sédimentaire du lac d'Annecy (Haute-Savoie)

par Frédéric Manalt

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Christian Beck.

Soutenue en 1998

à Chambéry .


  • Résumé

    Le remplissage sédimentaire du lac d'Annecy présente un enregistrement sédimentaire continu de la dernière déglaciation à nos jours. L'imagerie géophysique et les données de forage du remplissage ont permis de distinguer plusieurs unités sédimentaires liées à des processus de dépot différents. L'essentiel du remplissage est constitué de matériel terrigènique. La base du remplissage présente des sédiments glaciaires (moraine aquatique, esker-deltas) auxquels succèdent des sédiments glaciolacustres. Ce n'est qu'au sommet de la série qu'une sédimentation bio-induite se met en place, consécutivement à l'amélioration des conditions climatiques. Une analyse en microscopie a permis de distinguer différents types de lamines, qui, dans les unités terrigéniques glaciolacustres mettent en évidence un contrôle saisonnier de la sédimentation. L'essentiel du matériel se met en place par l'intermédiaire de courants hyperpycnaux (de faible durée durant le printemps et beaucoup plus continus durant l'été, période de la fonte glaciaire). Un tracage des sources sédimentaires terrigéniques a été effectué par analyse des cortèges argileux présents dans le remplissage et dans les bassins versants (glaciaire et hydrographique) du lac. Plusieurs changements de sources d'apports ont pu être mis en evidence. D'après ces données, une reconstitution paléogéographique de la déglaciation est tentée. La chronologie du remplissage (établie par analyses palynologiques, comptage de rythmites annuelles et datations #1#4c) indique une déglaciation antérieure à 15 000 b. P. Dans la dépression annécienne. L'enregistrement sédimentaire montre une importante accélération de la fonte glaciaire à 14 450 ans b. P. , attestée par une brutale augmentation des apports d'eau de fonte. Cette accélération (synchrone avec la déglaciation enregistrée dans les lacs de Zurich et de Lugano) est mise en relation, à titre d'hypothèse, avec le caractère rapide du dernier réchauffement climatique global.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (228 p.)
  • Annexes : 131 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Le Bourget-du-Lac, Savoie). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.