L'auteur en souffrance. Essai sur la position et la representation de l'auteur dans le roman antillais contemporain (1981-1992)

par Dominique Chancé

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Henriette Levillain.

Soutenue en 1998

à Caen .


  • Résumé

    Etre auteur aux antilles ne va pas de soi. La litterature antillaise n'a pas d'institutions propres, son existence meme est deniee par des ecrivains qui se pretendent "precurseurs", masquent l'acte d'ecriture derriere la posture d'un "marqueur de paroles". Pourtant une "litterature antillaise" a pris corps depuis les annees quatrevingts. P. Chamoiseau, r. Confiant, reconnaissant e. Glissant pour pere spirituel, ont institue un champ litteraire qui a succede au mouvement de la negritude: la "creolite". L'ecrivain a desormais mission d'expliciter l'imaginaire creole. Il donne acces a une "vision interieure" perceptible dans ses romans, qui mieux que les analyses dogmatiques et le militantisme, sont capables de saisir l'existence et de la transformer. L'imaginaire creole est d'abord reappropriation d'une histoire alienee dans la "chronique coloniale". Un nouveau type de logique, de discours, de recit et de narrateur sont donc necessaires. Les histoires diverses, fragmentees seront "reliees" par un narrateur qui les recueille a travers la parole populaire. Mais le narrateur potentiel n'est pas initie; il sera parfois rejete pas la collectivite, comme un etranger. Est-il certain d'ailleurs que cette communaute existe? le "roman du nous" se heurte au morcellement du recit, de la collectivite elle-meme, menace en outre d'implosion par les contradictions internes au narrateur. En effet, comment temoigner des histoires du peuple dans un langage qui fut celui de l'assujettissement a travers l'ecrit, et le francais? ecrire est trahir. Il faut donc imaginer une poetique qui mette en relation creole et francais, oral et ecrit, dans une creation qui, comme la traduction, est faite de tensions et de renoncements. Ainsi, dans l'incertitude, au seuil "du delire verbal" et de la folie, l'ecrivain en souffrance se construit une legimite afin de prendre la suite du conteur, tout en assumant les "imperatifs de l'ecrit moderne".

  • Titre traduit

    The travails of deferred authorship. A study of the position and representation of the author in the novels of contemporary french speaking caribbean literature


  • Résumé

    Being an author in french speaking caribbean literature is not self-evident. Some authors like e. Glissant even argue that genuine literature cannot take place in a neo-colonial situation. They claim to be "marqueurs de paroles", i. E. Not so much writers as mediators of oral speech. In spite of this denial, caribbean literature has been proving its vitality since 1988, when p. Chamoiseau, r. Confiant and j. Bernabe brought forward the creole quality of caribbean culture. In contrast with "negritude" which had been looking for an authentic being in africa, creolity tries to re-establish creole culture in its own homeland, the caribbean islands, and in its own language, which is not only creole, nor any other idiom, but a shared fancy (imaginative vision of the world). Novels rather than theories, writers better than political activists can bring this identity out of racial and social diversity. In the process of creating a counter-poetics, the narrator explores history in order to break down official, colonial speech and establish a new kind of "relation" (e. Glissant). The denied history of oppressed people thus becomes a puzzling patchwork of many tales. But the would-be narrator may fail in his project to collect popular stories, which requires him to be in contact with the community. First he is felt as an outsider and furthermore the group is quite scattered. A novel written by a collective voice is bound to be an idealistic endeavour. The writer finds another stumbling block in his own contradictions, since he tries to write oral stories in a world where writing is felt as an oppressive practice, linked to a perverse law. He must create a new language in which oral speech and writing, french and creole are brought together. This heterogeneous language may accordingly lead to "opacity", but it is the hallmark of creative writing and the prerequisite for the emergence of a free subjectivity.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Presses universitaires de France à Paris

L'auteur en souffrance : essai sur la position et la représentation de l'auteur dans le roman antillais contemporain (1981-1992)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 640 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 435 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site des Cerclades.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B TSH 000 450
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Presses universitaires de France à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'auteur en souffrance : essai sur la position et la représentation de l'auteur dans le roman antillais contemporain (1981-1992)
  • Dans la collection : Écritures francophones
  • Détails : 1 vol. (224 p.)
  • ISBN : 2-13-050151-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [217]-221. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.