Quand se tissait la ville des classes moyennes : impasses industrielles et réussites sociales en Alençon au XIXe siècle

par Jean-Louis Lenhof

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Dominique Barjot.

Soutenue en 1998

à Caen .


  • Résumé

    Il s'agit d'un travail d'histoire urbaine, portant sur une ville moyenne : alencon (chef-lieu de orne). La demarche s'appuye notamment sur des "registres de population" qui rendent compte du "mouvement" des habitants. Entre 1820 et 1914, la population a peu augmente, malgre de forts courants migratoires. Et l'urbanisation du territoire communal a nettement progresse. En outre, alencon a connu a la fois la prosperite industrielle et la desindustrialisation. Deux produits herites des temps "proto-industriels", la toile de chanvre et la dentelle a l'aiguille, ont donne lieu, dans le cadre d'une fabrication partiellement modernisee, a un bel exemple de developpement industriel "dual". Les "agents" industriels locaux se sont laisses enfermer dans des impasses qui expliquent l'echec final, apres 1880 : ce travail est une contribution au debat sur la desindustrialisation de la basse-normandie au xixe siecle. Une des principales raisons de l'echec de la transition industrielle a alencon a ete la structure sociale : les deux manufactures dispersees etaient concues comme socialement necessaires. En meme temps que l'artisanat, et que la fonction commerciale de la ville (qui finalement les a relayees au moment de la desindustrialisation), elles ont contribue a l'instauration d'un certain "bonheur social" : reduction des ecarts sociaux et recul de la precarite, augmentation des effectifs des classes moyennes, proportion croissante de "rentiers" chez les personnes agees, mobilite sociale ascendante, le tout fonde sur une culture de la reussite par l'entreprise. Les annees 1880-1900, avec la "tertiarisation" de la societe et l'arrivee des nouvelles classes moyennes (salariees), dont l'objectif n'etait pas de s'enraciner dans la ville, ont vu le dechirement d'un tissu social dont la solidite a dure autant que l'industrie de la toile de chanvre.


  • Résumé

    This piece of work treats of urban history. The selected town is alen9on (orne's chief-town) : a mean town. This study makes use of census registers including shifts of population. Beetween 1820 and 1914, there was a slow population increase, despite of important migrations. A real development of the urbanization of the area under municipal jurisdiction happened. Moreover, alencon went through industrial prosperity and after that de-industrialisation. The making of two products coming from "proto-industrial" times (hemp cloth and point-lace) was partially modernized : an example of "dual" industrial development. After 1880, these industries suffered a setback on textile market. The "domestic system" and the manufacture of traditional products were regarded as essentials of social life and order. Together with small trade and "arts and crafts", they landed to a guise of "social happiness" : closed social gap, more and more population in middle classes, more "proprietors-rentiers" among old people, rising social mobility. The common way to succeed on life was business and enterprise. In the 1900's, the salaried middle classes were more and more numerous. But office workers and commercial employees were aliens from the town and did not stay a long time. The social web was torn.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (355, 309, 210, 268 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. (700 réf.). Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : N RB V a 32131 1
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : N RB V a 32131 2
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : N RB V a 32131 3
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : N RB V a 32131 4
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2332
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LARHRA (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1998 LEN (1-4)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.