Contribution de la croûte continentale au magmatisme d'arc : pétrologie, géochimie et géochronologie du volcanisme de la mer de Banda et de l'arc d'Ambon (Indonésie orientale)

par Christian Honthaas

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de René Charles Maury.

Soutenue en 1998

à Brest .


  • Résumé

    L'indonesie orientale represente une zone de convergence de la plaque indo-australienne au sud, de la plaque pacifique a l'est et de la plaque euro-asiatique au nord-ouest. La mer de banda a pris naissance au cur de ce systeme. Elle est constituee du bassin de sula, au nord, date d'environ 10 ma, de type arriere-arc ; des bassins de wetar et de damar, au sud-ouest et sud-est, respectivement, ouverts simultanement entre 6 et 3 ma, par un processus de rifting arriere-arc simple ou multiple ; du bassin de weber en position avant-arc par rapport a l'arc de banda forme au cours du pleistocene. Ces bassins sont en relation avec la subduction de la plaque australienne qui a debute vers 8 ma. Les compositions isotopiques du volcanisme calco-alcalin des rides de banda indiquent une contribution de la croute continentale. Cette derniere intervient massivement dans l'evolution de l'arc plio-quaternaire d'ambon. Les effets des interactions magmas-croute continentale (enrichissements en lile et lree, compositions tres radiogeniques en sr et des #1#8o tres eleves) sont tres presents sur ambon. Deux series calco-alcalines faiblement et fortement potassiques, datees entre 5 ma et l'actuel, sont reconnues sur l'arc. Les dacites fortement potassiques d'ambon sont tres riches en cordierites et en xenolites qui sont responsables d'un exces d'argon conduisant a une surestimation des ages sur roches totales, corrigee par des datations sur mesostases et biotites. La contamination crustale s'effectue a partir des andesites faiblement potassique et conduit directement a des dacites et granites fortement potassique. La modelisation des processus montre que la contamination se traduit pour les granites par le melange de deux poles, andesite faiblement potassique et migmatite, et par un processus d'afc, avec faible separation de plagioclases calciques, evoluant vers un melange des deux poles precedents pour les ambonites.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (216 p.)
  • Annexes : 308 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : HON
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T BRE 1998 HON
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.