Le discours pascalien dans les "Pensées" : traces et stratégies énonciatives

par Gilles Magniont

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Robert Garrette.

Soutenue en 1998

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Conscient du statut problematique des pensees - + texte ; inacheve et disparate -, nous avons entrepris d'interroger dans ce travail le detail meme de l'ecriture pascalienne, afin de determiner les strategies persuasives qu'elle met en oeuvre. Comment un apologiste peut-il convaincre de dieu ? pascal souligne en divers endroits la difficulte de pareille entreprise, laquelle implique tout a la fois de justifier l'autorite d'une argumentation et d'atteindre les lecteurs en depit de leur diversite. C'est pourquoi il semble pertinent d'observer l'effet de cette double exigence sur les pensees, et d'exploiter dans cette perspective la linguistique de l'enonciation, qui s'attache justement a determiner le rapport qu'entretient le discours avec son enonciateur comme avec son destinataire. Dans un premier temps, nous analysons dans quelle mesure le scripteur ancre son discours. Pascal cherche a s'insinuer dans la pensee d'autrui en alternant references generiques, specifiques, ou ambigues : des + traces ; fort heterogenes se melent alors dans ses fragments, au point qu'on hesite parfois a parler de visee persuasive, notamment lorsque les ruptures d'enonciation laissent affleurer une emotion irrepressible. La seconde partie examine comment une place centrale est reservee au lecteur de l'apologie, par le biais d'adresses directes ou de renvois implicites aux questionnements et objections. La encore, l'oscillation d'un discours tendu vers diverses presences extra-linguistiques ne semble pas le fait des seules necessites rhetoriques. Le fragment peut etre compris chez pascal comme la pratique d'ecriture la plus naturellement propice aux effets enonciatifs. Le discours apologetique, ampute de cette forme, conserverait-il toute sa puissance ?


  • Résumé

    Conscious of the problematic status of the thoughts - a work both uncompleted and disparate - we have set out in this work to question the pascal writing in its very details so as to emphasize the persuasive strategies at work. How can an apologist convince one of god ? pascal would stress the difficulty of such a task which involved justifying the authority of an argumentation as well as reaching readers notwithstanding their variety. That is why we thought it pertinent to observe the effects of this twofold requirement in the thoughts and from that viewpoint to take advantage of the linguistics of enunciation whose very object is to determine the link between discouse and the enunciator and the co-enunciator. In the first part we have analysed to what extent the writer gave roots to his discourse. Pascal's purpose was to reach deep into the minds of others through the alternate use of generic, specific or ambiguous references. Indeed heterogeneous + tracks ; happen to mingle in his fragments of discourse, so much so that it may be irrelevant at times to speak of persuasive purpose, more precisely when enunciative ruptures allow irrepressible emotions to come to the surface. In the second part we have examined how central a place is given to the reader of the apology thrue direct addresses or implicit cross-references to questions and objections. There again the oscillation of a discourse aiming at extralinguistic presences cannot be due only to rethoric necessity. One can understand the pascal discontinuous writing as a practise of writing which is most naturally favourable to enunciative effects. Were the apologetic discourse deprived of this form, would it still retain all its power ?

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Presses universitaires de Lyon à Lyon

Traces de la voix pascalienne : examen des marques de l'énonciation dans les Pensées


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (459 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Presses universitaires de Lyon à Lyon

Informations

  • Sous le titre : Traces de la voix pascalienne : examen des marques de l'énonciation dans les Pensées
  • Détails : 1 vol. (233 p.)
  • ISBN : 2-7297-0695-X
  • Annexes : Bibliogr. p. [213]-226. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.