Effet in vitro d'oligonucléotides antisens en série phosphodiester et chimiquement modifiés sur l'étape initiale de la transcription inverse des virus de l'immunodéficience humaine de type -1 et -2

par Florence Boulmé

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Biologie - Santé

Sous la direction de Simon Litvak.

Soutenue en 1998

à Bordeaux 2 .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 f

Où se trouve cette thèse ?