Contribution à l'étude des jonctions faibles dans les composites supraconducteurs aléatoires : phases au bismuth/argent

par Laurent Antunes

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux. Chimie du solide

Sous la direction de François Carmona et de Jean-Marc Heintz.

Soutenue en 1998

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les oxydes supraconducteurs a temperature critique elevee, a base de bismuth et comportant 2 ou 3 plans cuivre, sont synthetises suivant diverses methodes. Nous realisons ensuite l'elaboration par frittage de materiaux composites aleatoires, constitues d'une dispersion de grains supraconducteurs de phase au bismuth 2212 dans une matrice d'argent. Nous etudions la resistivite electrique et l'aimantation en effet d'ecran des materiaux en fonction de la temperature, du champ magnetique et de la concentration en phase supraconductrice. Les comportements observes sont interpretes dans le cadre d'une approche phenomenologique impliquant la notion de liens supraconducteurs faibles. Enfin, nous tentons de relier, par des mesures de spectroscopie de photoelectrons x, les informations statistiques obtenues aux caracteristiques chimiques des jonctions intergranulaires.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 1891
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTRA 1891
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.