Conductivite et effet hall aux hyperfrequences : application aux perovskites de terres rares sm#1##xnd#xnio#3

par MICHEL JOUFFROY

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Gérard Théobald.

Soutenue en 1998

à Besançon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les mesures de conductivite en continu sont un moyen d'analyser les proprietes electriques d'un materiau, mais des problemes de resistances parasites peuvent apparaitre. De plus, si on a affaire a des echantillons en poudre ou a des couches minces tres fragiles, cette technique est inadaptee. Les mesures aux hyperfrequences que nous exposons ici permettent de s'affranchir de ces problemes de contacts et de tenue mecanique des echantillons. Ainsi, on a pu etudier la conductivite de solutions solides de perovskites de terres rares en fonction de la temperature et mettre en evidence leur transition de mott isolant/metal. Une cause d'erreur liee aux effets thermiques dissipatifs lors d'experiences aux hyperfrequences a ete ecartee par une etude complete de l'echauffement d'un echantillon sous l'effet de transitions spectroscopiques ; nous avons etudie l'exemple du dpph en rpe. Des mesures d'effet hall aux hyperfrequences ont donne le signe des porteurs de charge majoritaires responsables de la conduction dans les perovskites ainsi que leur concentration. Afin d'acceder a des mesures quantitatives, nous avons egalement etudie en detail le circuit equivalent basse frequence de la cavite resonnante et les perturbations resultant de l'introduction d'un corps dielectrique a l'interieur. L'etude est realisee pour des mesures de conductivite en reflexion et d'effet hall. L'etude de l'effet de l'introduction d'un corps dielectrique dans la cavite a souleve une question importante quant a la perturbation du champ electrique initial qui en resulte. Nous avons resolu le probleme en nous placant dans des cas ou l'equation de maxwell pouvait etre resolue moyennant de legeres approximations et en ayant recours aux calculs informatiques par elements finis. Ceci nous a suggere de mettre au point une methode permettant de determiner avec rapidite la constante dielectrique d'un compose pulverulent contenu dans une eprouvette calibree de quartz fondu.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 194 P.
  • Annexes : 63 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.