Production sociale et dimension visible du paysage analyse geographique

par Jean-Christophe Foltête

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de JEAN CLAUDE WIEBER.

Soutenue en 1998

à Besançon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une reflexion theorique sur la production du paysage nous conduit a aborder deux questions relatives a l'occupation du sol : la production sociale et la dimension visible. Les informations utilisees sont d'une part les donnees socio-economiques des recensements et d'autre part corine land cover. Fondee sur la modelisation statistique, la demarche s'applique principalement au departement du doubs, puis a ceux du jura et de la lozere. Dans un premier temps, l'occupation du sol est consideree au sein du maillage communal. Differentes experiences montrent une forte relation avec les donnees sociales, structuree avant tout par la distance aux centres urbains et l'altitude. Le remplacement de corine land cover par des donnees satellitaires conduit a des resultats similaires. L'ajout de parametres mesologiques n'ameliore pas la prediction des types de paysage. Ensuite, l'occupation du sol est a l'origine d'une simulation du paysage visible depuis chaque point de l'image, par combinaison avec un modele numerique de terrain. Calcules sur des voisinages variables, plusieurs parametres spatiaux sont compares aux informations visuelles ; ils permettent une reconnaissance des types de paysage les plus caracteristiques. L'integration des donnees visuelles dans le decoupage communal permet de constater des decalages entre les gradients sociaux, spatiaux et visibles, qui s'etablissent depuis les centres urbains jusqu'aux confins ruraux. Enfin, la mesure de la relation entre donnees sociales et paysageres dans le jura, tout comme la mise en rapport d'informations spatiales et visuelles en lozere, aboutissent a des resultats comparables, ce qui valide l'experience menee sur le doubs. Dans la region de besancon, une approche diachronique donne lieu a une meilleure lisibilite de la production sociale.


  • Résumé

    A theoretical analysis of the production of landscape led us to tackle two questions related to land use: social production and visible dimension. We used socio-economic data produced by general census and corine land cover concurrently. The process, which is based on statistical modeling, was applied principally to the french department of doubs, and then extended to the departments of jura and lozere. In an initial phase, land use is considered within the communal zoning. Different experiments show a strong correlation with social data, linked primarily to the distance from urban centers and to the altitude. The substitution of corine land cover by satellite data produced similar results. Mesological parameters did not improve the prediction of landscape types. In a second phase, land use is at the origin of a simulation of visible landscape from each point of the image, in combination with a digital elevation model. A number of spatial parameters, calculated over neighborhood variables, are compared to visual data ; they allow to recognize the most characteristic landscape types. The integration of visual data within communal zoning data allows to identify discrepancies between social, spatial and visible gradients which are determined from the urban centers all the way to rural areas. Finally, the measurement of the relationship between social and landscape data in the jura as well as the correlation of spatial and visual data in the lozere shows similar results, which validates the results obtained for the doubs. In the region of besancon (capital of the doubs), a diachronic approach gives an improved perception of the social production.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., 380 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 267 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.