La polemique autour du mouvement politiquement correct sur les campus americains

par Christelle Le Bihan

Thèse de doctorat en Études nord-américaines

Sous la direction de Daniel Baylon.

Soutenue en 1998

à Angers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ne sur les campus americains vers le milieu des annees quatre-vingt, le mouvement politiquement correct s'inscrit dans la continuite des mouvements declenches par les minorites raciales, ethniques et sexuelles dans les annees soixante et soixante-dix. Ainsi, l'expression + politiquement correct ; qui a donne son nom a ce mouvement etait utilisee a cette epoque par les militants de la nouvelle gauche et du mouvement pour le pouvoir noir. Mais, ce n'est qu'a la suite de la remise en cause de ce que les minorites et les femmes avaient obtenu dans les annees soixante (mesures preferentielles, programmes d'etudes ethniques et d'etudes feministes) et d'une recrudescence d'incidents racistes sur les campus dans les annees quatre-vingt que ces termes ont ete associes a un mouvement de revendications et de reformes universitaires. Celles-ci concernent la prise en compte de la diversite au niveau de la composition de la population enseignante et etudiante, des programmes d'etudes, et une plus grande sensibilite envers les femmes et les minorites garantie par l'adoption de codes de langage. Les mesures prises dans ce sens sur de nombreux campus ont declenche une polemique. En effet, bien que parti d'une bonne intention (le respect de la diversite et la lutte contre le racisme), le mouvement politiquement correct a verse dans les extremes avec la creation d'une police de la pensee. De plus, l'education multiculturelle pronee par ses partisans met l'accent sur les differences et s'attache a montrer comment la notion de culture commune masque et entretient l'hegemonie des hommes blancs d'origine europeenne. Leur objectif est de transformer la societe americaine en faisant reconnaitre son caractere multiculturel. Dans la mesure ou pour ce faire ils remettent en cause les valeurs fondatrices de la nation americaine, ils fragilisent sa cohesion. La polemique autour du mouvement politiquement correct depasse donc le cadre universitaire et porte sur ce que signifie etre americain.


  • Résumé

    The politically correct movement, which was born on american campuses towards the middle of the eighties, is a continuation of the movements launched by racial, ethnic and sexual minorities in the sixties and seventies. The phrase + politically correct ; which gave its name to this movement was used then by the activists of the new left and of the black power movement. But. It is only after what minorities and women had obtained in the sixties (preferential treatment, ethnic studies and women's studies programs) was called back into question and after an increase in racist incidents on college campuses in the eighties that these words were associated with a movement of university claims and reforms. These ones are about taking diversity into account in the faculty hiring and student admission procedures and about more sensitivity towards women and minorities guaranteed by the adoption of speech codes. The steps which have been taken to that end have started a controversy. Indeed, although it started with good intentions (respecting diversity and fighting against racism), the politically correct movement has gone to extremes : it has evolved into a thought police. Besides, the multicultural education that its supporters defend stresses what differentiates americans from one another and endeavors to show how the idea of a common culture hides and maintains the hegemony of the white males of european origin. Their aim is to transform american society by having its multicultural character acknowledged. Insofar as to reach this aim they challenge the founding values of the american nation, they weaken its cohesion. Therefore, the controversy over the politically correct movement goes beyond the university level and is about what it means to be american.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(598 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 686 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : DON2004-14
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.