Etudes morphologique, electrophysiologique et immunocytochimique des neurones dorsal paired median (dpm) du dernier ganglion abdominal de la blatte, periplaneta americana

par CORINE AMAT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bernard Hue.

Soutenue en 1998

à Angers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce memoire regroupe un ensemble de donnees concernant l'identification morphologique, immunocytochimique, electrophysiologique et pharmacologique d'un type particulier de neurones, situes au sein du systeme nerveux central de la blatte male periplaneta americana, jamais etudies jusqu'a present en raison de leur faible nombre, et generant spontanement des potentiels d'action de type plateau (pap) de tres longue duree (72 ms en moyenne). Quatre neurones, generant cette activite electrique particuliere, ont ete identifies le long de la ligne dorso-mediane du dernier ganglion abdominal de la chaine nerveuse. Deux de ces neurones sont localises au niveau de l'ilot anterieur et les deux autres au niveau de l'ilot median de cellules dorsales. L'application de differentes techniques de marquages cellulaires in situ a permis de determiner la morphologie, la position exacte et la cible de ces neurones. Ces cellules, situees de part et d'autre de la ligne mediane en configuration paire, d'ou leur nom : neurones dorsal paired median (dpm), ont pour cible le proctodeum. La mise en uvre d'un procede de double marquage (anterograde et immunocytochimique) a revele la nature proctolinergique des neurones dpm generant des pap. Les caracteristiques de l'activite electrique repetitive ont ete determinees grace a l'utilisation de la technique de microelectrode intracellulaire. Les pap se caracterisent par la presence de deux phases de depolarisation : une phase rapide sodique, suivie d'une phase plus lente calcique, et par leur longue duree, qui est en rapport avec une conductance calcique. D'autre part, deux conductances potassiques (dont une depend du calcium), et une conductance sodique persistante, sont impliquees dans le developpement du pap. Des approches complementaires comprenant des techniques electrophysiologiques (microelectrode intracellulaire et patch-clamp en mode potentiel impose) et immunocytochimiques (marquage d'un segment des canaux sodiques dependants du potentiel) appliquees sur des corps cellulaires isoles de neurones dpm (comprenant ou non un prolongement axonal), ont permis de mettre en evidence que l'initiation de l'activite electrique spontanee est due a un site d'initiation pacemaker neuritique. Les potentiels d'action (pa) sodiques spontanes d'origine neuritique declenchent des pa calciques (dus a un courant calcique de type hva) dans les corps cellulaires. Par ailleurs, une etude de la conduite de l'activite electrique (microelectrode intracellulaire et electrode a succion) revele l'existence d'une zone neuritique de blocage de la conduction nerveuse et par consequent, l'existence d'un autre site d'initiation neuritique generant des slow spikes propages le long des fibres nerveuses constituant le nerf proctodeal. Enfin, l'implication de recepteurs gabaergiques insensibles a la picrotoxine et de recepteurs cholinergiques (dont au moins un est de type muscarinique) dans la modulation des parametres (duree et amplitude) du pap et du rythme de decharge de ces neurones a ete mise en evidence.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 306 P.
  • Annexes : 794 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.