Transformation genetique de la pomme de terre par differents genes marqueurs et d'interet : impact sur le doryphore

par ANNE LECARDONNEL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de BRIGITTE SANGNAN et de Jean-Claude Wissocq.

Soutenue en 1998

à Amiens .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A l'heure actuelle, l'alternative biotechnologique semble etre une reponse interessante aux differents problemes souleves par l'utilisation des insecticides chimiques (pollution, resistance des insectes cibles, destruction de la faune auxiliaire). Ainsi, de nombreuses plantes transgeniques resistantes aux insectes ont ete produites par differents laboratoires et sont deja commercialisees, ce qui suscite des questions quant aux repercutions eventuelles sur l'environnement. Dans ce contexte, nous avons utilise le systeme pomme de terre transgenique - doryphore, afin d'evaluer l'interet potentiel de deux genes, les genes cryiiia (codant pour une -endotoxine de bacillus thuringiensis) et oci (codant pour une cystatine du riz), pour la lutte contre les insectes ravageurs. En outre, nous avons evalue l'impact de la transformation genetique par des genes neutres, les genes marqueurs nptii et gus, sur la prise alimentaire du doryphore. Dans un premier temps, nous avons produit plusieurs lignees de pomme de terre transgeniques, via agrobacterium tumefaciens. Les plantes obtenues ont ete caracterisees au niveau moleculaire pour l'integration du t-dna. Les analyses des proteines par western blot ou par mesures d'activite enzymatique ont montre l'existence d'une variabilite de l'expression des transgenes entre les lignees, sans correlation avec le nombre d'inserts. L'impact des differents genes introduits, sur le doryphore, a ensuite ete mesure par des tests d'alimentation sur feuillage transgenique. La prise alimentaire, ainsi que le developpement larvaire de l'insecte ont ete etudies. Des reponses variables ont ete enregistrees. Alors qu'aucun effet significatif des plantes cryiiia n'a pu etre detecte, la presence du gene oci dans quatre lignees de pomme de terre a provoque une mortalite accrue des larves, pouvant atteindre 53. 3%, ce qui confirme l'interet potentiel de ce gene dans le cadre de la lutte contre les insectes. La presence des deux genes marqueurs dans les pommes de terre transgeniques a eu pour consequence inattendue l'augmentation de la consommation des larves de deuxieme stade sur les plantes transformees. Une augmentation de la consommation moyenne de 50% a ete mise en evidence sur des plantes ayant integre les genes gus et nptii. En revanche, aucune difference significative de la consommation n'a ete observee entre les plantes non transformees et les plantes ayant integre le gene nptii seul. Ces resultats soulignent la necessite d'utiliser les genes marqueurs avec prudence dans les plantes transgeniques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 120 p.
  • Annexes : 184 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.