Vie municipale à Aix-en-Provence sous la Restauration et la Monarchie de Juillet (1815-1848)

par Anne-France Girard

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de André Cerati.

Soutenue en 1998

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Dans l'etude de la vie municipale aixoise, c'est-a-dire de l'action et des pouvoirs de l'administration municipale sous la restauration et la monarchie de juillet, on distingue trois grands domaines d'activite municipale. D'une part, les autorites municipales sont chargees du maintien de l'ordre et exercent leur pouvoir reglementaire, notamment en matiere de police municipale et de voirie urbaine et rurale. Elles pourvoient egalement a l'execution des actes de l'autorite superieure, notamment dans le domaine militaire. D'autre part, la municipalite renforce les vocations culturelles et intellectuelles d'aix-en-provence, notamment sous la monarchie de juillet. Des ecoles normales, une faculte des lettres, une ecole royale des arts et metiers s'etablissent a aix. Deux musees ouvrent leurs portes et l'activite theatrale est soutenue par les autorites. Enfin, ces dernieres , et notamment les maires, sous l'autorite et la surveillance de l'administration superieure, agissent dans le domaine social, economique et financier. Ainsi, elles luttent activement contre le cholera de 1835, entreprennent de grands travaux et gerent les revenus communaux.


  • Résumé

    The local authorities had three main fields of action. On the one hand, they had to maintain the town order, in particular town police and road system (public health , the light. . . ). They checked the appliance of higther authorities, for instance in the military field. On the other hand, the local authorities did one's utmost to develop cultur and scholastic world. All this became the masterpiece of aix : the university of the french language settled in aix and theatchers's training schools were created. Two museum were opened to the inhabitants. Then again, the local authorities had some powers in economical, social and financial fields. Aix dit not realy develop its industries, but put some efforts on the social aspects, for instance when the epidemic of cholera spread in 1835. The local authorities had a certain amount of power, but they were submitted to the approval of prefect and they had to follow the hierarchical order.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1051 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 1924/1-3/A-B
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Espace René Cassin. Groupe d'études et de recherches sur la justice constitutionnelle.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH GIR 1-3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.