La lipase sels biliaires-dépendante du pancréas : rôle de la phosphorylation et caractérisation d'une isoforme oncofoetale

par Eric Pasqualini

Thèse de doctorat en Biochimie et biologie cellulaire. Nutrition, aspects moléculaires et cellulaires

Sous la direction de Dominique Lombardo.

Soutenue en 1998

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    La lipase sels biliaires-dependante (bsdl), une enzyme de la secretion pancreatique humaine, est une glycoproteine de 100 kda. Une sonde oligonucleotidique specifique, mise en presence d'arnm de pancreas humain, s'hybride avec deux transcrits de 2,2 (arnm de la bsdl) et 1,3 kb. Ce dernier code probablement pour la proteine de 46 kda immunodetectee dans les lysats des cellules pancreatiques tumorales (bxpc-3 et soj-6) ou non. Les cellules soj-6 expriment egalement une isoforme de la bsdl (100 kda), intimement associee aux membranes et faiblement secretee. Son adnc (1,8 kb) a ete amplifie par rt-pcr. Sa sequence montre que son domaine n-terminal, code par les exons 1 a 10, est identique a celui de la bsdl du pancreas humain. La portion de sequence correspondant a l'exon 11 du gene de la bsdl, qui devrait coder pour les seize sequences de type mucine-like repetees en tandem, est deletee de 330 bp et ne code plus que pour six d'entre-elles. Cette isoforme tronquee s'apparente a l'isoforme oncoftale de la bsdl, appelee proteine fto-acineuse pancreatique (fapp). La transfection de cellules cho-k1 montre que cette deletion induit sa retention intracellulaire. Cependant, les proprietes intrinseques de la proteine ne suffisent pas a expliquer sa faible secretion par les cellules tumorales pancreatiques. Nos travaux nous ont egalement conduits a etudier les mecanismes d'association et de dissociation de la bsdl, aux membranes subcellulaires. Nous montrons que la bsdl, au cours de sa maturation intracellulaire, est phosphorylee, probablement sur un residu de serine. Sa phosphorylation, favorisee par l'inhibition des proteine-kinases c microsomales, est vraissemblablement sous le controle d'une cascade de proteine-kinases ; elle contribue a la liberation de l'enzyme depuis les membranes microsomales. Au contraire, l'atp modifie la conformation de la proteine et favorise son interaction avec les membranes. Les cellules de la lignee pancreatique de rat (ar42j) synthetisent et secretent la bsdl, sous une forme phosphorylee. Sa secretion et sa phosphorylation sont inhibees par la genisteine, un inhibiteur des tyrosine proteine-kinases qui empeche la formation de vesicules de transport a partir du trans-golgi network. Dans ce compartiment subcellulaire, les caseine-kinases ii phosphorylent la bsdl du rat.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2672/A-B
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.