Contraintes et déformations dans des multicouches Au/Ni, 111 : rôle des interfaces et de la microstructure

par Stéphane Labat

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Olivier Thomas.

Soutenue en 1998

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Nous avons etudie les deformations et les contraintes dans des multicouches au/ni (111) de periodes comprises entre 10 et 50a et deposees par epitaxie par jet moleculaire. La microstructure a ete etudiee par des techniques de diffusion de rayons x, de diffraction electronique (rheed), de microscopie electronique (met) et de microscopie par effet tunnel (stm). L'orientation des reseaux cristallins des differents elements indique qu'il existe des relations d'epitaxie entre chacune des couches. Les etats de deformation et de contrainte ont ete determines par diffraction de rayons x. Les couches d'or sont dans un etat de forte compression ( atteint - 6 gpa) et l'evolution de cette contrainte indique un phenomene de relaxation lorsque l'epaisseur de la couche augmente. Les couches de nickel sont dans un etat de tension, indiquant un effet de coherence avec les couches d'or. L'evolution de cette contrainte en fonction de l'epaisseur des couches montre un comportement oppose a celui des couches d'or : on observe effectivement que la contrainte diminue avec l'epaisseur. La presence d'or dans les couches de nickel est revelee avec des concentrations allant de 7% at. A 65% at. Cette large gamme de concentrations represente en fait une meme quantite d'or incorporee dans des epaisseurs de couche differentes. La comparaison des mesures in-situ de courbure et de parametre dans le plan a permis de comparer la contrainte et la deformation des couches en cours de croissance. On a pu egalement mettre en evidence que le melange de l'or dans le nickel s'opere a l'interface ni/au. Il peut etre interprete comme un effet de segregation dynamique de l'or en surface. Les gradients de concentration, de deformation et de contrainte resulte alors d'une competition entre la vitesse de segregation et le flux de nickel.

  • Titre traduit

    Strains and stresses in metallic multilayers (111) au/ni : influence of the interfaces and the microstructure


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2557/A-B
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.