Etude de l'expression pancréatique des gènes reg dans un modèle expérimental de diabète autoimun : la souris non obese diabetic

par Nathalie Baeza

Thèse de doctorat en Biochimie - option nutrition "aspects moléculaires et cellulaires"

Sous la direction de CATHERINE FIGARELLA.

Soutenue en 1998

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Le diabete insulino-dependant est une maladie autoimmune chronique dont le traitement substitutif par l'insuline ne permet pas d'eviter l'apparition de complications invalidantes. La regeneration pancreatique endocrine represente une voie therapeutique prometteuse d'autant qu'un certain nombre d'arguments existent pour confirmer l'existence d'un tel processus pendant l'histoire naturelle de la maladie. La proteine reg, presente en grande quantite dans le suc pancreatique et dont le gene est surexprime dans la plupart des modeles experimentaux d'agression pancreatique conduisant a une regeneration, pourrait constituer un marqueur d'evaluation des phenomenes regeneratifs du pancreas. L'etude de l'expression des genes reg i et reg ii chez la souris nod, un modele animal de diabete autoimmun spontane a revele leur surexpression specifique, en particulier reg ii, dont le profil de surexpression est parallele a l'activite diabetogene. Ces resultats ont suggere un lien etroit entre le niveau d'expression des genes reg et la destruction autoimmune active et donc le risque diabetogene. L'etude tres preliminaire visant a rechercher des facteurs regulateurs potentiels de l'expression du gene reg ii, a montre que l'ifn pourrait constituer l'un des candidats a ce controle. L'un des points fondamentaux etait la caracterisation du type cellulaire responsable de leur expression. Notre approche indirecte visant a rechercher une relation entre les niveaux d'expression de reg et insuline a montre que la surexpression des genes reg ne dependait pas de la presence de cellules beta. De maniere a montrer que l'expression des genes reg representait un marqueur du couple destruction/regeneration des cellules dans le diabete insulino-dependant, il fallait caracteriser le mode d'action physiologique de la proteine reg, suspecte etre de type paracrine. Nous avons donc evalue l'action de la proteine reg sur deux lignees cellulaires pancreatiques, l'une beta-endocrine, l'autre canalaire et montre que cette proteine avait un effet mitogene pour ces deux types cellulaires. Dans ces experiences, la proteine utilisee etait soit la proteine reg purifiee directement a partir du suc pancreatique, ou elle est physiologiquement secretee, soit une proteine reg recombinante produite par un clone cellulaire eucaryote hypersecretant. En conclusion, l'ensemble de nos resultats suggerent que les proteines reg sont impliquees dans la regeneration pancreatique, dont l'induction voire l'amplification pourraient representer une alternative therapeutique dans le diabete de type 1.

  • Titre traduit

    Pancreatic reg genes expression study in an experimental model of autoimmune diabetes : the non obese diabetic mouse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 135 p.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2581/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.