Privatisation et émergence de la bourse des valeurs de Casablanca

par Fatima Arib

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Georges Fiori.

Soutenue en 1998

à Aix Marseille 2 .


  • Résumé

    Depuis le début des années 90, on a assiste à la montée en puissance de plusieurs marchés boursiers dans les pays en voie de développement. L'émergence de ces marchés est souvent considérée comme le fruit de certaines politiques et ajustements internes. Ainsi, la privatisation a été fréquemment citée, mais son rôle dans le développement de ces marchés n'a pas été concrètement mis en évidence. L'objectif de cette thèse est d'apporter un éclairage, dans le contexte des marchés émergents, sur la relation existant entre d'une part le programme de privatisation d'entreprises publiques et d'autre part l'émergence des marchés boursiers des pays en voie de développement. Il s'agit d'étudier les effets des privatisations, au sein d'un schéma théorique préexistant, sur ces marchés. Pour illustrer notre propos, nous avons insisté sur l'exemple marocain et nous avons essayé, malgré le manque de travaux et de méthodologies de référence dans ce domaine, de montrer dans quelles mesures le programme marocain de privatisation a contribué au développement de la bourse des valeurs de Casablanca. Nous avons commencé par une présentation de l'économie marocaine, pour tracer les grandes lignes de son développement et comprendre dans quel contexte la politique de privatisation a été recommandée à travers l'étude des programmes d'ajustements structurels. Ensuite, il nous apparaît opportun d'étudier les marchés émergents. Notre but était de faire connaître ces marchés et de mieux cerner l'environnement général d'actifs peu connus, en raison de leur relative nouveauté. Nous en avons discuté les principales caractéristiques spécifiques par rapport à leurs homologues des pays développés. Ensuite, nous avons présenté et analysé la théorie de la privatisation et ses différents aspects micro et macro-économiques. Enfin, une appréciation qualitative et quantitative du programme marocain de privatisation et des différents transferts réalisés jusqu'au 31 décembre 1997. Notre apport à ce niveau est de présenter un point de vue sur un important programme de privatisation qui n'a été étudié que rarement. Il s'agit là en effet d'un des premiers travaux sur les privatisations marocaines et son rôle dans l'émergence de la bourse des valeurs de Casablanca.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (266 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 150 ref

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Ferry). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences économiques et de gestion.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : Th.606
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.