Etudes structurales des proteines ncp7 et tat du vih-1

par Catherine Grégoire

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de ERWANN LORET.

Soutenue en 1998

à Aix Marseille 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le controle de la replication du vih-1 se fait a differents stades du cycle viral ou interviennent proteines cellulaires et proteines virales. Ainsi, des petites proteines virales comme ncp7 ou tat jouent un role essentiel dans la replication du vih-1. La proteine de la nucleocapside ncp7 permet l'hybridation rapide de deux acides nucleiques complementaires et facilite ainsi la transcription inverse. Nous avons pu montrer par dichroisme circulaire, que cette proteine ne denature pas l'arn transfert#l#y#s#,#3. Quant a la proteine tat, elle active la transcription des genes du vih-1 et participe aux dereglements cellulaires lies a l'infection. Connaitre la structure de cette proteine devrait faciliter la comprehension au niveau de son role biologique. Par modelisation moleculaire, nous avons pu predire une heterogeneite structurale entre variants de la proteine tat provenant de souches vih-1 differentes. Six variants de la proteine tat de taille variable ont pu etre obtenus par synthese peptidique. Ces variants synthetiques sont capables de penetrer dans les cellules, de se diriger dans le noyau et d'activer la transcription des genes sous le controle du promoteur viral. Cependant, cette efficacite de trans-activation varie en fonction des variants testes. Le dichroisme circulaire a permis de montrer des differences au niveau des structures secondaires. Il existe donc des differences conformationnelles entre les variants qui semblent etre liees a une heterogeneite fonctionnelle. Des etudes rmn-2d de tat bru, issue d'une souche virale europeenne, ont ete realisees et permettrons de determiner plus precisement ces differences structurales observees entre les variants de tat. Toutes ces etudes ont pour but de cibler des regions de la proteine tat conservees quelle que soit la souche virale du vih afin de concevoir des inhibiteurs capables de se fixer sur tous les variants.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 134 P.
  • Annexes : 251 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.