La neutralisation du virus de l'immunodéficience humaine : études in vitro et in vivo

par Pascal Poignard

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Quentin J. Sattentau.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les anticorps (ac) neutralisants sont probablement importants dans la conception d'un vaccin contre le virus de l'immunodeficience humaine (hiv). Cependant leur mecanisme d'action et leur role au cours de l'infection par le hiv restent mal connus. Dans notre travail de these, nous avons aborde ces 2 aspects de la neutralisation du hiv. Nous avons etudie la neutralisation du hiv par le cd4 soluble (scd4) et par les ac neutralisants. Nous avons montre que la fixation du scd4 et de certains ac neutralisants sur les proteines de surface du hiv-1, du hiv-2 et du siv, induit des changements conformationnels qui, dans le cas du hiv-1, peuvent conduire a la dissociation de la gp120. Nous proposons un modele de la neutralisation qui peut s'adapter a differentes souches virales, en particulier aux isolats primaires. La fixation d'un ac aux glycoproteines d'enveloppe de surface induirait l'activation appropriee ou inappropriee de la voie de fusion conduisant respectivement, soit a l'augmentation d'infectivite, soit a la neutralisation du virus. Nous avons aussi montre que la plupart des epitopes de la proteine d'enveloppe transmembranaire gp41 sont masques sur la proteine a la surface du virion. Seul l'epitope du puissant ac neutralisant 2f5 semble bien expose. Finalement, nous avons montre que l'administration de fortes doses d'ac neutralisants au cours d'une infection etablie ne permet pas de controler la replication virale in vivo, dans le modele de souris hu-pbl-scid. Dans la plupart des cas, l'administration des ac entraine la selection de mutants viraux qui echappent a la neutralisation. Cependant, dans certains cas le virus parental continue a se repliquer, malgre la presence d'une forte concentration d'ac neutralisants. Plusieurs arguments suggerent que nos resultats peuvent etre etendus a l'homme, et que les ac neutralisants ne joueraient pas de role important dans le controle de la replication virale chez les sujets infectes par le hiv-1.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 90 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 70-90

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 30070
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.