La striatine, proteine post-synaptique des neurones moteurs : caracterisation et etude fonctionnelle

par Marc Bartoli

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de ARIANE MONNERON.

Soutenue en 1998

à Aix Marseille 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au cours de ma these, j'ai participe a la decouverte, dans le cerveau de rat, d'une nouvelle proteine, liant le complexe ca#2#+/cam, la striatine. Cette proteine est essentiellement retrouvee dans les neurones des systemes moteurs et olfactifs. Elle y est presente dans le compartiment somato-dendritique, en particulier au niveau des epines. C'est une proteine minoritaire, associee a la face cytoplasmique des membranes. La striatine fait partie de la famille des proteines a repetitions wd, sa region c-terminale en contenant 8. Ces caracteristiques suggerent son implication dans une voie de signalisation calcique dendritique. L'objectif de ma these a ete d'etudier sa fonction en utilisant des approches cellulaires, biochimiques et comportementales. L'interaction de la striatine avec la cam a ete etudiee en detail : determination du site par mutagenese dirigee (a. A. 149-165), du k#d (40 nm) et de la dependance au ca#2 (0,5 m). La sequence humaine a ete determinee, elle a 98 % d'homologie avec celle de rat, le gene est localise en 2p22-p21. J'ai developpe des anticorps et des sondes nucleiques contre la striatine qui nous ont permis de preciser sa localisation dans le systeme nerveux central. Pour determiner la fonction de la striatine, nous avons bloque sa synthese a l'aide d'un oligonucleotide antisens. Nous avons montre, par infusion dans le ventricule lateral de rat, que ce blocage induit une hypomotricite. La striatine a donc un role dans le controle de l'activite motrice. Nous avons applique cette strategie antisens sur des motoneurones en culture : ce modele plus simple devrait permettre une approche moleculaire des mecanismes responsables de du role de la striatine. L'absence de striatine dans les motoneurones empeche la croissance de leurs dendrites. Nous faisons l'hypothese est que la striatine est impliquee dans des mecanismes dynamiques dependant du ca#2#+, controlant a la fois la croissance des dendrites et la plasticite des epines.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 205 P.
  • Annexes : 248 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.