Coopération bimanuelle intra- et inter-individuelle dans une tâche de pointage

par Thierry Ferrand

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Yves Guiard.


  • Résumé

    L'etude de la lateralisation fonctionnelle chez l'humain, qui s'est traditionnellement focalisee sur la notion de prevalence manuelle et sur l'idee que l'une de nos deux mains (la droite chez le droitier) est globalement plus habile que l'autre, implique une vision competitive de la relation intermanuelle. La presente recherche procede d'une approche alternative postulant la complementarite fonctionnelle de la droite et de la gauche et met en avant l'idee de cooperation bimanuelle asymetrique (ou differenciee). Le concept de cooperation ou de collaboration, dans le contexte du mouvement bimanuel, renvoie a une metaphore du travail social (cum + opus ou labor). Le principe de notre experimentation a consiste a etudier en parallele la cooperation bimanuelle au sens metaphorique (intra-participant) et au sens litteral (entre deux mains droites preferees, au sein de dyades), l'objectif etant, a terme, d'enrichir notre conceptualisation de la premiere par une connaissance des phenomenes caracteristiques de la seconde. Dans la variante originale du paradigme de pointage reciproque de fitts (1954) que nous avons mise en uvre, le deplacement du pointeur etait confie a une main tandis que l'autre main pouvait deplacer les deux cibles. Les resultats montrent un degre frappant de parallelisme dans les patrons de performance et de coordination bimanuelle entre les individus et les dyades. Non seulement la loi de fitts se generalise fort bien au cas du pointage cooperatif a deux agents, mais la cinematique continue du mouvement de pointage est tout a fait similaire - avec notamment un mouvement qui dans les deux cas devient de plus en plus harmonique a mesure que la vitesse du mouvement s'accroit. Nous retrouvons de surcroit chez les dyades un certain nombre de resultats rapportes dans la litterature sur la dynamique de la coordination bimanuelle (non cooperative), notamment l'existence d'un lien quantitatif entre l'ecart de phase inter-manuel et la balance des frequences propres. Les donnees suggerent l'emergence rapide au sein de la dyade d'une specialisation entre les deux participants.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 177 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 127-133

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 29626
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.