Etude des interactions entre le VIH-1, CD4 et les corécepteurs et de leur inhibition par des anticorps neutralisants

par Sophie Ugolini

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Quentin Sattentau.

Soutenue en 1998

à Aix Marseille 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les premiers evenements dans l'infection d'une cellule par le virus de l'immunodeficience humaine (vih) sont l'attachement de la particule et la fusion des membranes virales et cellulaires. Ces deux etapes, induites grace aux glycoproteines virales gp120 et gp41, sont la cible d'anticorps neutralisants. Le vih-1 utilise la molecule cd4 et un corecepteur membre de la famille des recepteurs aux chimiokines pour se fixer et entrer dans la cellule. Le premier objectif de cette these a ete d'elucider les mecanismes de neutralisation du vih-1 par des anticorps. Pour cela, un nouveau systeme experimental a ete developpe dans le but de detecter la fixation du virus a des cellules cd4#+ en evitant les artefacts inherents aux analyses de ce type utilisees auparavant. En utilisant ce test, nous avons demontre que, de facon inattendue, les anticorps diriges contre tous les epitopes neutralisants de la gp120 virale inhibaient l'etape de fixation du vih pour les virus utilisant les corecepteurs cxcr4 ou ccr5. Le fait que l'inhibition de l'attachement du virus soit fortement correlee avec la diminution de l'infectivite virale suggere que ce mecanisme est d'une importance majeure pour la neutralisation du virus. Un seul anticorps, specifique de la gp41, neutralise le vih-1 sans inhiber la fixation virale et permet de definir un mecanisme different de neutralisation. Le second objectif de ce travail a ete de mieux comprendre les interactions qui existent entre les glycoproteines du vih-1, cd4 et le corecepteur cxcr4. Les resultats obtenus nous ont conduits aux conclusions suivantes : (i) la gp120 s'associe avec cd4 et cxcr4 a la surface cellulaire pour former un complexe ternaire ; (ii) les interactions entre gp120 et cxcr4 sont dependantes du niveau d'expression de cd4 sur la cellule et de l'integrite des domaines cooh et nh#2 terminaux et de la boucle v3 de gp120 ; (iii) les anticorps monoclonaux diriges contre tous les epitopes neutralisants inhibent soit l'interaction gp120-cd4, soit l'interaction gp120-cxcr4. Finalement, l'utilisation du test de fixation virale nous a permis d'observer une fixation efficace du vih-1 a certains types cellulaires par une voie independante de cd4 et dependante des proteoglycanes a heparanes sulfate de la surface cellulaire. Ces resultats nous ont conduits a reevaluer le role de cd4 en tant que recepteur viral de haute affinite.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (192 p.)
  • Annexes : Bibliogr. : 393 Réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 29485
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.