Fonction des genes du groupe polycomb dans la regulation des genes hox chez la souris

par Sophie Bel

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MALEK DJABALI.

Soutenue en 1998

à Aix Marseille 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie la fonction du gene m33, homologue fonctionnel du gene polycomb de drosophile, dans la regulation des genes hox chez la souris. Nous avons montre que l'inactivation de m33 provoque des defauts de proliferation de la plupart des populations cellulaires et des transformations homeotiques le long du squelette axial. Toutefois, l'expression spatiale des genes hox n'est pas modifiee dans des embryons m33-/-, a 12. 5 jpc. Pour verifier si la regulation des genes hox par les voies de l'acide retinoique etait changee dans les mutants m33-/-, nous avons analyse l'effet de traitements a l'acide retinoique exogene dans ces mutants, a plusieurs stades embryonnaires. Par des traitements a 7. 5 jpc, nous avons montre que m33 interagit avec les voies de regulation des genes hox par l'acide retinoique. Nous avons montre par ailleurs, que les embryons m33-/- sont sensibles a des traitements a l'acide retinoique (ra) a 6. 5 jpc et presentent des malformations squelettiques aggravees, alors que les embryons sauvages sont refractaires a des traitements au meme stade. De plus, la periode de sensibilite du gene hoxd-4 pour des traitements ra est plus precoce en absence de m33. Ces resultats suggerent que m33 controle l'accessibilite des elements de reponse a l'acide retinoique (rares). D'autre part, nous avons detecte une anteriorisation precoce du domaine d'expression du gene hoxd-11, analyse a 9. 5 jpc dans les mutants m33-/-, qui revele une avance temporelle de l'expression de ce gene. L'ensemble de ces resultats indique que m33 intervient dans l'etablissement des domaines d'expression des genes hox. Nous proposons que m33 controle l'accessibilite des elements de reponse a l'acide retinoique (rares) et qu'il est implique dans le controle de la colinearite temporelle au sein des complexes hox. Nous avons par ailleurs genere, des souris dans lesquelles deux genes du groupe pc-g, les genes bmi-1 et m33 sont inactives. Ces mutants presentent une aggravation des malformations squelettiques observees dans des mutants m33-/- et bmi-/- associe a une deregulation de certains genes hox. De plus, la severite du phenotype augmente avec le nombre de copies mutees. M33 et bmi-1 agissent donc en synergie et de facon dose dependante pour controler l'expression des genes hox.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 135 P.
  • Annexes : 195 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 29276
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.