Etudes preliminaires sur la mort cellulaire chez dictyostelium

par Sophie Cornillon

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre…. Golstein.

Soutenue en 1998

à Aix Marseille 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La mort cellulaire programmee (ou mcp) est un phenomene essentiel pour la vie en permettant le developpement et le fonctionnement correct des organismes. Son importance est indiquee par le fait qu'elle est conservee a travers l'evolution. Le protiste dictyostelium discoideum est un des organismes ayant diverge le plus tot dans l'evolution. Cet organisme est unicellulaire en conditions vegetatives et s'agrege et devient multicellulaire en conditions carencees. Son developpement se deroule en 24 heures et permet la differenciation des cellules en deux types principaux : les spores et les cellules de la tige, qui meurent lors du developpement. Dictyostelium nous a semble etre un organisme de choix pour etudier la mcp pour plusieurs raisons : (1) son developpement est simple et produit deux types de cellules dont une meurt pendant le processus, (2), son genome est haploide et contient environ 10000 genes, (3) son haploide facilite l'inactivation genique et l'indentification de genes par une methode de mutagenese insertionnelle appelee le remi (restriction enzyme mediated integration). Nous avons d'abord etudie la mcp chez dictyostelium au niveau phenomenologique. Nous avons observe que le patron de mort chez cet organisme ressemble a ceux decrits chez les organismes eucaryotes plus complexes, bien que different de la forme de mcp la plus etudiee qu'est l'apoptose. Nous avons ensuite cherche les genes impliques dans cette mort par la technique du remi, en utilisant une souche de dictyostelium necessitant pour mourir l'addition de l'inducteur naturel de differenciation, le dif-1. Un mutant partiellement resistant a la mcp appele c5 a ete obtenu. Par pcr inverse, les sequences genomiques a droite du point d'insertion du plasmide ont ete recuperees. Des analyses par northern blot ont indique que ces sequences n'appartenaient peut-etre pas au gene responsable du phenotype de c5. Des clonages supplementaires doivent donc etre realises pour trouver le gene en cause.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 118 P.
  • Annexes : 389 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 28882
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.