Coordinations interhémisphériques et développement des capacités cognitives chez le jeune enfant

par Frédérique Liégeois

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Scania de Schonen.

Soutenue en 1998

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    Dans ce travail, l'approche developpementale a ete utilisee afin d'etudier les manifestations comportementales du fonctionnement des connexions qui relient les deux hemispheres cerebraux. Plus precisement, ce travail pose la question du role de la maturation du corps calleux dans le developpement de deux competences cognitives : la perception des formes visuelles et les competences lexicales (production et comprehension). Les travaux portent sur des enfants ages de 20 mois a 6 ans. En ce qui concerne la perception des formes, ce travail montre que l'age de 2 ans est un age charniere dans la maturation du corps calleux. Il correspond a l'emergence de la capacite a comparer des formes visuelles simples entre les deux hemispheres. Avant l'age de deux ans, aucune action de transfert ou d'inhibition de transfert n'a pu etre mise en evidence. En ce qui concerne le langage, ce travail montre que les coordinations interhemispheriques sont fonctionnelles des l'age de 2 ans, pour la denomination d'images comme pour la repetition de mots. On observe dans ces taches une asymetrie en faveur de l'hemisphere gauche. Ce n'est qu'a partir de 5-6 ans que l'hemisphere gauche parvient a traiter, dans les taches lexicales, a la fois le stimulus qu'il recoit et celui recu simultanement par l'hemisphere droit. L'age de 5-6 ans semble egalement caracterise par une modification dans l'attention, visuelle uniquement, dans les taches de denomination. Enfin, pour la comprehension des mots, la collaboration interhemispherique est egalement fonctionnelle des l'age de 3-4 ans. La communication interhemispherique etant asymetrique, nous suggerons que les connexions interhemispheriques sont renforcees en direction de l'hemisphere le plus competent, i. E. Le gauche. Ce renforcement augmente l'efficacite de traitement, tout en renforcant l'asymetrie deja presente a 2 ans. Ces donnees suggerent que les deux hemispheres ne sont pas equipotentiels pour le langage au debut de son acquisition (2 ans). De plus, les connexions interhemispheriques jouent un role additionnel de renforcement de cette asymetrie, plus tard dans le developpement. Le caractere tardif de ces modifications facilite probablement l'acquisition de la langue maternelle par l'hemisphere droit, en cas de lesion unilaterale gauche precoce.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 253 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.