Salonique et sa région urbaine : dynamique de croissance et restructuration d'une métropole méditerranéenne et balkanique

par Régis Darques

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de EMILIE KOLODNY.

Soutenue en 1998

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    Salonique est passee au cours du siecle du rang de ville ottomane a celui d'agglomeration, puis de region urbaine grecque. Les multiples transformations subies par la metropole macedonienne ont ete radicales, tant au niveau demographique que spatial. Babel ethnique et confessionnelle, la cite a ete soumise depuis la liberation de 1912 a un renouvellement quasi-complet de sa population: bulgares et musulmans ont pris le chemin de l'exil; les juifs sepharades, qui constituaient la majorite des residents depuis le xvie siecle, ont ete extermines par les troupes allemandes au cours de la seconde guerre mondiale; les refugies d'asie mineure sont venus coloniser une ville moribonde. Parallelement, les anciennes batisses ottomanes ont progressivement disparu. Un urbanisme + neo-hellenique ; monotone s'est impose, en-dehors de tout amenagement planifie. L'exode rural et les retours migratoires d'allemagne ont entraine une densification des constructions, et une expansion peripherique remarquable. L'incendie de 1917, qui detruisit pres de la moitie de la ville, s'est traduit par la substitution d'un ordonnancement socio- economique de l'espace urbain a la juxtaposition des quartiers ethno-confessionnels anterieurs. Enjeu d'une conquete territoriale, l'hellenisation de salonique n'aurait pu s'effectuer sans une profonde refonte cadastrale. Les transferts de biens entre communautes ont ete nombreux, et ont souvent echappe aux cadres legaux imposes par la loi, pour laisser libre cours aux initiatives privees et spontanees. L'absence de cadastre unifie a couvert quantite de transactions a la limite de la legalite, et explique en grande partie le mode de croissance de l'agglomeration apres-guerre. L'integration au territoire grec, et l'imposition d'une nouvelle souverainete nationale se sont soldees par une vacance totale du pouvoir en matiere fonciere. Au moment ou l'etat prenait possession du lieu, le controle du sol lui echappait entierement. Les obstacles juridiques et les lenteurs administratives devaient entraver la gestion des transferts de propriete. Pourtant, l'uniformite du paysage urbain actuel decoule d'un processus d'alienation abouti.


  • Résumé

    During the century, saloniki turned from the rank of ottoman town to an agglomeration and an hellenic urban region. The numerous transformations suffered by the macedonian metropolis have been complete at a demographic as well as spatial level. Ethnic and denominational babel, the city has been submitted since its liberation in 1912 to an almost entire renewal of its population: bulgars and muslims went into exile; the jewish sepharads, who formed the resident's majority since the xvith century, have been exterminated by the german troops during the second world war; the asia asia refugees went to settle into a moribund town. At the same time, the old ottoman buildings have slowly vanished. A dreary "neo- hellenic" urbanism emerged, beyond any planed interventions. The rural exodus and the migratory returns from germany have led to a building densification and to a remarkable peripheric expansion. The 1917 fire ended in the substitution of a socio-economic organization of the urban space to the juxtaposition of the former ethno-denominational neighbourhood. Stake of a territorial conquest, the hellenisation of saloniki could not have occurred without a deep cadastral recasting. A great number of possession transfers appeared between communities, which often evaded the legal scope imposed by the law, so that the private initiative developped spontanously. The lack of unified cadastre coverred many transactions close to illegality, and explains a great part of the after war growth process. The integration to the greek territory and the setting of a new national sovereignty shew a total power vacuum in front of the land question. When the state took possession of the place, the ground control escaped it entirely. The juridic impediments and the administrative slowness were to hinder the management of the property transfers. Nevertheless the uniformity of the actual urban landscape translates an achieved alienation process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 1347
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.